Israël en guerre - Jour 192

Rechercher
En direct

Israël, les Emirats et Bahreïn ont signé les « Accords d’Abraham » à Washington

Le ToI était en direct de la Maison Blanche, où a eu lieu la cérémonie de signature des traités de paix avec Trump, Netanyahu et les ministres des Emirats et du Bahreïn

De gauche à droite : Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Abdullatif al-Zayani, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président américain Donald Trump et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Abdullah bin Zayed Al-Nahyan brandissent les traités de paix qu'ils ont signés à la Maison Blanche, à Washington, le 15 septembre 2020. (SAUL LOEB / AFP)
De gauche à droite : Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Abdullatif al-Zayani, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président américain Donald Trump et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Abdullah bin Zayed Al-Nahyan brandissent les traités de paix qu'ils ont signés à la Maison Blanche, à Washington, le 15 septembre 2020. (SAUL LOEB / AFP)

Les quatre dirigeants se réunissent pour un déjeuner de travail

Après la signature des traités de paix à la Maison Blanche, Netanyahu a rejoint les ministres des Affaires étrangères des Émirats arabes unis et de Bahreïn et le président américain Donald Trump pour un déjeuner de travail et de célébration.

Il est temps de clore ce live. Merci à tous de l’avoir suivi ! Retrouvez ici tous nos derniers articles consacrés aux accords de paix.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU dit que Jérusalem n’a pas renoncé à l’annexion

L’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies a déclaré que l’État juif était toujours désireux d’annexer des pans de la Cisjordanie.

Interrogé par des journalistes sur un commentaire du ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis remerciant Netanyahu d’avoir mis fin à l’annexion controversée, Gilad Erdan a répondu selon Ynet : « [Netanyahu] a dit qu’il l’arrêtait sans l’annuler, et nous n’avons jamais abandonné notre souveraineté. »

« Nous avons besoin du soutien des États-Unis si nous voulons étendre notre souveraineté sur la Judée et la Samarie », a ajouté Erdan depuis la Maison Blanche, utilisant le nom biblique de la Cisjordanie.

La paix puis la prière : Un office organisé sur la pelouse de la Maison Blanche

Plus d’une vingtaine de Juifs religieux se sont rassemblés pour un office de Min’ha sur la pelouse sud de la Maison Blanche à l’issue de la cérémonie.

Le Hamas condamne les traités de paix avec Israël

Le groupe terroriste du Hamas a condamné les Émirats arabes unis et Bahreïn pour avoir signé des accords de paix avec Israël.

« Les accords de normalisation entre Bahreïn, les Émirats arabes unis et l’entité sioniste ne valent pas le papier sur lequel ils ont été écrits », a déclaré un porte-parole. « Notre peuple insiste pour continuer sa lutte jusqu’à ce qu’il obtienne le retour de tous ses droits. »

Cette déclaration intervient peu de temps après que deux roquettes ont été tirées depuis Gaza vers le sud d’Israël.

Deux Israéliens blessés par des éclats de roquettes à Ashdod

Deux personnes ont été légèrement blessées par des éclats d’obus dans la ville d’Ashdod lors d’une attaque à la roquette apparemment lancée depuis la bande de Gaza, selon les médecins.

Le service de secours Magen David Adom a indiqué que les deux hommes, âgés d’une trentaine d’années, ont été légèrement blessés par des éclats de verre. Le service a ajouté que quatre autres personnes avaient subi des crises d’angoisse à la suite de l’attaque.

Il n’a pas été indiqué si les éclats provenaient d’une roquette ou de missiles intercepteurs du Dôme de fer tirés sur les projectiles entrants. L’armée a confirmé qu’un missile avait été intercepté.

– Judah Ari Gross

La cérémonie historique de paix à la Maison Blanche a pris fin

La foule a applaudi alors que les dirigeants finissaient de signer les derniers documents officiels de l’accord de paix.

Les quatre dirigeants ont ensuite quitté la scène, se dirigeant vers les escaliers.

Ils ont salué la foule en haut des escaliers et sont retournés dans les bâtiments de la Maison Blanche, tenant leurs accords de paix respectifs dans les mains.

La cérémonie a pris fin.

– Jacob Magid

Pas de poignée de main pendant la signature historique des traités

Plutôt que de se serrer la main lors de la signature des accords de paix, les dirigeants israélien, bahreïni et émirati se sont tournés les uns vers les autres, plaçant leurs mains sur leur poitrine et s’inclinant légèrement, évitant les contacts physiques en pleine pandémie de coronavirus.

Les dirigeants ont ensuite signé les accords d’Abraham.

Les accords ont été signés quatre fois : en anglais, en hébreu, et deux en arabe.

– Jacob Magid

Israël a signé les traités de paix avec les Émirats arabes unis et le Bahreïn

Les représentants des quatre pays (avec les États-Unis en tant que témoin) ont signé les documents historiques sur la pelouse sud de la Maison Blanche, sous de vifs applaudissements.

Les accords normalisent les liens entre Israël et les EAU et entre Israël et Bahreïn.

« Aujourd’hui est une occasion véritablement historique », dit le ministre du Bahreïn

« Aujourd’hui est une occasion véritablement historique. Un moment d’espoir et d’opportunité pour tous les peuples du Moyen-Orient et en particulier pour les millions de nos jeunes générations », a déclaré Khalid bin Ahmed Al Khalifa, ministre des Affaires étrangères de Bahreïn.

Il s’agit d’une « étape historique sur la voie d’une paix véritable et durable » dans toute la région.

« Pendant trop longtemps, le Moyen-Orient a été retardé par les conflits et la méfiance, causant des destructions indicibles » et contrecarrant les espoirs des « plus jeunes et des plus brillants » de la région.

« À présent, je suis convaincu que nous pouvons changer cela », a-t-il déclaré.

Il a remercié le roi de Bahreïn, « pour cette vision de paix pour la région » basée sur « la compréhension et la confiance » entre les nations.

Et il a félicité les Émirats arabes unis pour leur accord avec Israël.

« Nous saluons et apprécions cette étape », a-t-il dit à Netanyahu.

« Je tiens en particulier à exprimer ma profonde gratitude au président Donald Trump et à son administration », a-t-il déclaré sous de vifs applaudissements.

« Vos efforts… ont fait de la paix une réalité », a-t-il ajouté.

– Jacob Magid

Le ministre bahreïni appelle à un accord de paix israélo-palestinien

Le Ministre des affaires étrangères de Bahreïn, Khalid bin Ahmed Al Khalifa, a déclaré que la paix entre Israël et les Palestiniens devait être atteinte.

« L’accord d’aujourd’hui est une première étape importante et il nous incombe désormais » de poursuivre un accord de paix israélo-palestinien, a-t-il dit.

« Nous avons montré aujourd’hui qu’une telle voie est possible, voire réaliste. Ce dont on rêvait il y a seulement quelques années est désormais réalisable et nous pouvons voir devant nous une occasion en or de paix, de sécurité et de prospérité pour notre région », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.