Israël offre son aide au Sri Lanka après les attaques terroristes
Rechercher

Israël offre son aide au Sri Lanka après les attaques terroristes

Le Sri Lanka n'a pas encore annoncé s'il acceptait l'aide d'Israël proposée par Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale

Des membres de services de sécurité du Sri Lanka marchent à côté de cadavres au sol parmi les débris de l'explosion au sanctuaire St Anthony, après l'exposition dans l'église à Kochchikade à Colombo, le 21 avril 2019. (ISHARA S. KODIKARA/ AFP)
Des membres de services de sécurité du Sri Lanka marchent à côté de cadavres au sol parmi les débris de l'explosion au sanctuaire St Anthony, après l'exposition dans l'église à Kochchikade à Colombo, le 21 avril 2019. (ISHARA S. KODIKARA/ AFP)

Le proche conseiller à la sécurité du Premier ministre Benjamin Netyanhu a échangé avec son homologue sri-lankais et lui a proposé l’aide israélienne, dimanche, après qu’une série d’attaques terroristes à la bombe ont fait environ 290 victimes et des centaines de blessés.

Meir Ben-Shabbat, le chef du Conseil de la sécurité nationale, s’est entretenu avec Udaya Seneviratne, secrétaire du président du Sri Lanka Maithripala Sirisena, selon le bureau de Netanyahu.

Ben-Shabbat a offert ses condoléances et une aide humanitaire israélienne dans le sillage des attaques.

Le Bureau du Premier ministre israélien et les autorités du Sri Lanka n’ont pas affirmé ou non si l’offre d’Israël était acceptée.

Meir Ben-Shabbat, conseiller à la sécurité nationale (Amos Ben Gerschom / GPO)

Netanyahu avait auparavant exprimé dans un tweet « son choc profond devant la folie meurtrière contre des civils innocents au Sri Lanka ».

« Israël est prêt à aider les autorités du Sri Lanka dans cette heure difficile. Le monde entier doit s’unir dans la lutte contre le fléau du terrorisme », a-t-il écrit.

Israël était parmi les pays à fournir des armes au Sri Lanka pendant sa guerre civile de 26 ans contre le groupe séparatiste des Tigres tamouls, issue de la minorité ethnique tamoule qui cherchait à obtenir son indépendance de la majorité bouddhiste du pays.

Pendant la guerre, les Tigres et d’autres rebelles ont perpétué une multitude d’attaques à la bombe. Les Tamouls sont hindous, musulmans et chrétiens.

L’armée du Sri Lanka a vaincu les rebelles Tigres tamouls en 2009, mettant un terme à une guerre civile qui a coûté la vie à 100 000 personnes, alors que les deux camps ont été accusés d’avoir commis des graves violations de droits de l’homme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...