Israël prolonge l’élargissement de la zone de pêche à Gaza de 15 jours supplémentaires
Rechercher

Israël prolonge l’élargissement de la zone de pêche à Gaza de 15 jours supplémentaires

Le blocage naval a été allégé durant le Ramadan et les pêcheurs sont autorisés à s'éloigner du territoire côtier sur un périmètre de 9 milles nautiques

Des pêcheurs palestiniens au port de la ville de Gaza, le 13 mai 2015. (Crédit : Aaed Tayeh/Flash90)
Des pêcheurs palestiniens au port de la ville de Gaza, le 13 mai 2015. (Crédit : Aaed Tayeh/Flash90)

Israël a prolongé lundi pour deux semaines supplémentaires la zone méditerranéenne de pêche élargie octroyée aux pêcheurs palestiniens qui vivent dans la bande de Gaza.

Le mois dernier, Israël a allégé les restrictions imposées par son blocage naval de la bande de Gaza gouvernée par le Hamas en autorisant les pêcheurs palestiniens à pêcher à neuf milles nautiques de la côte, au lieu des six précédents.

La pêche est la deuxième source de revenu sur le territoire côtier, générant 6 millions de shekeks (soit 1,7 millions de dollars) par an, et l’extension de cette zone devrait permettre aux pêcheurs d’augmenter ce chiffre de 1 million de shekels supplémentaires (280 000 dollars), a fait savoir le Coordinateur des activités gouvernementales sur le Territoires (COGAT), l’agence israélienne qui supervise les relations entretenues par Israël avec les Palestiniens, dans un communiqué.

La saison de pêche atteint son apogée aux mois de mai et de juin.

La taille de la zone de pêche a varié selon les années. Elle avait été établie à 20 milles nautiques par les accords de paix d’Oslo en 1990 avant d’être réduite à six milles selon les termes du blocage conjoint israélo-égyptien après que le Hamas s’est saisi de la bande lors d’un coup d’état violent contre l’Autorité palestinienne contrôlée par le Fatah en 2007.

Des pêcheurs gazaouis au large de la bande de Gaza, le 3 avril 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)
Des pêcheurs gazaouis au large de la bande de Gaza, le 3 avril 2016. (Crédit : AFP/Mahmud Hams)

Israël a déjà élargi la zone de pêche à neuf milles pendant plusieurs mois en 2016.

Israël et le Hamas ont combattu dans trois guerres depuis 2008.

Les responsables de l’ONU ont appelé à la levée du blocage, citant des situations humanitaires détériorées, mais Israël explique devoir empêcher le Hamas, groupe terroriste islamiste, d’importer des armes ou des matériaux qui sont utilisés pour les fabriquer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...