Israël rétablit l’alimentation continue en électricité de la Cisjordanie
Rechercher

Israël rétablit l’alimentation continue en électricité de la Cisjordanie

Les impayés s'élevant à quelque 1,7 milliard de shekels

Des employés de la compagnie d'électricité palestinienne traînent une ligne électrique, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 6 août 2014. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des employés de la compagnie d'électricité palestinienne traînent une ligne électrique, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 6 août 2014. (Crédit : Said Khatib/AFP)

La compagnie d’électricité israélienne va rétablir l’alimentation continue en électricité de la Cisjordanie, après que les Palestiniens ont payé plus de la moitié d’une dette colossale, a-t-elle annoncé mercredi dans un communiqué.

La société publique israélienne avait annoncé en septembre réduire « le courant dans certaines localités de Cisjordanie », en raison d’impayés s’élevant à quelque 1,7 milliard de shekels (440 millions d’euros).

Elle avait « aucune » autre solution pour tenter de se faire payer, mais l’Autorité palestinienne avait dénoncé un « chantage » des autorités israéliennes.

La société israélienne fournit de l’électricité à la compagnie palestinienne de Jérusalem-Est qui, elle, la distribue en Cisjordanie.

Mercredi, la compagnie israélienne a indiqué avoir reçu 920 millions de shekels (240 millions d’euros) de la part des Palestiniens.

Il n’a pas été possible d’obtenir dans l’immédiat une confirmation côté palestinien.

« La compagnie mettra fin aux coupures d’électricité résultant des impayés », a-t-elle indiqué dans un communiqué, ajoutant qu’elle allait continuer ses négociations avec la société basée à Jérusalem-Est et l’Autorité palestinienne pour que le reste de la dette soit payée.

Le paiement d’une partie des impayés est « une étape significative », a salué Yiftah Ron-Tal, président de la société israélienne, ajoutant que celle-ci travaillait à « améliorer la qualité de l’approvisionnement ».

L’électricité avait été coupée jusqu’à plusieurs heures par jour à Ramallah et dans d’autres villes de Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...