Israël rouvre les points de passage de Gaza malgré des tirs de roquettes
Rechercher

Israël rouvre les points de passage de Gaza malgré des tirs de roquettes

Jérusalem va de l'avant avec un accord négocié par les Égyptiens après que le Hamas a calmé la violence lors des manifestations de masse de samedi à la frontière

Des camions israéliens transportant du fioul entrent au point de passage de Kerem Shalom, à la frontière entre Israël et Gaza, le 11 octobre 2018. (AP Photo/Tsafrir Abayov)
Des camions israéliens transportant du fioul entrent au point de passage de Kerem Shalom, à la frontière entre Israël et Gaza, le 11 octobre 2018. (AP Photo/Tsafrir Abayov)

Les deux points de passage entre la bande de Gaza et Israël ont rouvert dimanche matin malgré des tirs de roquettes en provenance du territoire palestinien pendant la nuit.

Le passage piétonnier d’Erez et le terminal commercial de Kerem Shalom avaient tous deux été fermés lundi dernier après qu’une roquette tirée depuis la bande Gaza en direction du village de Mishmeret, dans le centre d’Israël, a détruit une maison et blessé sept personnes.

L’interdiction de pêcher en vigueur depuis a également été levée dimanche matin.

Israël s’est engagé à rouvrir le point de passage après que le groupe terroriste palestinien du Hamas eut maîtrisé une manifestation massive à la frontière samedi, dans le cadre d’un accord informel de cessez-le-feu négocié par des médiateurs égyptiens après une semaine de violence dans l’enclave côtière.

Le nouvel engagement en faveur du calme a été remis en question tôt dimanche, lorsque cinq roquettes ont été tirées depuis la bande sur Israël, ont déclaré des responsables, déclenchant des sirènes dans la région d’Eshkol vers 12h40 environ.

Dans un communiqué, le Conseil régional d’Eshkol n’a fait état d’aucun blessé ni d’aucun dégât.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...