Rechercher

Israël/Palestiniens : Sissi attend un “rôle actif” de Washington

Le président égyptien a plaidé pour “la nécessité d'intensifier les efforts pour parvenir à un règlement de la question palestinienne”

Le président américain Donald Trump, (à gauche!, avec son homologue égyptien, Abdel Fattah el-Sissi, à la Maison Blanche à Washington, D.C., le 3 avril 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Le président américain Donald Trump, (à gauche!, avec son homologue égyptien, Abdel Fattah el-Sissi, à la Maison Blanche à Washington, D.C., le 3 avril 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

Les Etats-Unis doivent « retrouver un rôle actif » dans le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, a estimé samedi le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi lors d’un entretien avec le président Mahmoud Abbas, attendu mercredi à Washington.

Le chef de l’Etat égyptien a reçu samedi au Caire son homologue palestinien, qui rencontrera le 3 mai le président américain Donald Trump pour des discussions sur une relance du processus de paix au Proche Orient.

Sissi a souligné « l’importance de voir les Etats-Unis retrouver un rôle actif dans les efforts pour une reprise des négociations » entre Palestiniens et Israéliens, selon un communiqué de la présidence au Caire.

Il a plaidé pour « la nécessité d’intensifier les efforts pour parvenir à un règlement de la question palestinienne », a ajouté le texte.

Lors d’une conversation téléphonique avec Trump mi-mars, Abbas avait explicitement évoqué la solution dite à deux états, avec laquelle le président américain avait semblé prendre ses distances.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

Recevant le Premier ministre israélien, Trump avait indiqué en février que les Etats-Unis, acteur historique de l’effort de paix entre Israéliens et Palestiniens, ne s’accrochaient plus à cette solution, rompant là avec un principe directeur de la diplomatie américaine officiellement adopté par les présidents depuis au moins 2001.

Ces déclarations avaient semé le trouble, la création d’un état palestinien coexistant en paix avec Israël étant la solution de référence de la plus grande partie de la communauté internationale pour résoudre l’un des plus vieux conflits territoriaux.

Les Palestiniens réclament un état indépendant dans les lignes de 1967, ayant pour capitale Jérusalem Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...