Ivanka Trump au sommet de la liste des Juifs influents aux Etats-Unis
Rechercher

Ivanka Trump au sommet de la liste des Juifs influents aux Etats-Unis

The Jewish Daily Forward qualifie la fille du président élu de "carte juive de Trump" qui "n’a aucune des casseroles de la famille Trump"

Ivanka Trump à New York, le 11 novembre 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)
Ivanka Trump à New York, le 11 novembre 2016. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP)

Ivanka Trump, la fille du président élu et sa conseillère, arrive au sommet du Top 50 de la liste annuelle du The Jewish Daily Forward des 50 Juifs qui ont eu un impact sur la vie américaine.

Avec Trump dans le top cinq de la liste de The Jewish Daily Forward publiée mardi, on retrouve Bob Dylan, le chanteur-compositeur qui a récemment reçu le Prix Nobel de littérature ; Theo Epstein, le président des opérations de baseball pour le Champion des Séries Mondiales du Chicago Cubs ; Julia Ioffe, une journaliste juive ciblée par des publications anti-sémites sur Twitter apparemment par des soutiens de Donald Trump, et Daveed Diggs, un rappeur et acteur « Hamilton ».

La liste, avec le sous-titre « Une Année de Malédictions et de Nombreuses Bénédictions », couvres des catégories incluant les affaires, la communauté, la culture, la nourriture, le droit, les médias, la politique, la religion et le sport.

The Jewish Daily Forward a écrit qu’Ivanka Trump, qui s’est convertie au judaïsme avant d’épouser son mari Jared Kushner, « n’a aucune des casseroles de la famille Trump ».

Jared Kushner assiste à la première de “A Film Unfinished” au MOMA-Celeste Bartos Theater à New York, le 11 août 2010. (Crédit : Jason Kempin/Getty Images via JTA)
Jared Kushner assiste à la première de “A Film Unfinished” au MOMA-Celeste Bartos Theater à New York, le 11 août 2010. (Crédit : Jason Kempin/Getty Images via JTA)

« Son style de Trump était moins du genre de la feuille d’or et des relations tape-à-l’œil, et plus pastels et jupe droite. Tandis que son père a été la cible de blagues de l’élite de New York pendant vingt ans, Ivanka était considérée comme tendance, une amie de Chelsea Clinton et Wendi Deng… si bien qu’il était difficile de croire qu’Ivanka soutiendrait son père pendant sa campagne présidentielle 2016 avec tous ces commentaires racistes, sexistes, islamophobes et anti-sémites ».

Parmi les 21 femmes sur la liste, on retrouve Aly Raisman, la médaille d’or américaine olympique en gymnastique, et Sarah Hurwitz, l’auteur des discours de Michelle Obama.

On y trouve aussi la star du hip-hop Lil Dicky (alias David Burd) et Shmuly Yanklowitz, un rabbin orthodoxe et militant des droits de l’homme.

La rédactrice en chef du Forward, Jane Eisner, a reconnu que la liste « a été imprimée quelques heures après l’étonnante victoire de Trump, ouvrant ainsi un chapitre incertain dans l’histoire juive américaine ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...