Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Jack Lew: l’impatience d’Israël concernant la livraisons d’armes est « compréhensible »

L'ambassadeur américain a sommé Netanyahu de se concentrer sur un plan de gestion de la bande de Gaza après le renversement du Hamas, lors de la conférence de l'université Reichman

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

L'ambassadeur américain Jack Lew s'exprime lors de la conférence d'Herzliya, le 24 juin 2024. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)
L'ambassadeur américain Jack Lew s'exprime lors de la conférence d'Herzliya, le 24 juin 2024. (Crédit : Lazar Berman/The Times of Israel)

L’ambassadeur américain Jack Lew a sommé lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu de se concentrer sur un plan de gestion de la bande de Gaza après le renversement du Hamas, lors de la conférence de l’université Reichman à Herzliya.

« Le défi actuel est que nous ne pouvons pas renoncer à essayer de mettre fin à la guerre à Gaza d’une manière qui nous permette de gagner l’avenir stratégique », a-t-il déclaré. « Rien de tout cela ne fonctionnera s’il n’y a pas, au lendemain de la guerre, une stratégie sur la manière de gouverner Gaza. »

« Il doit y avoir une vision pour un avenir où l’on ne se retrouve pas au point de départ, parce qu’il n’y a pas eu de résolution de certaines des questions fondamentales », a poursuivi Lew. L’une de ces questions, a-t-il affirmé, est « la voie vers un avenir meilleur » pour les Palestiniens.

Depuis les attaques du Hamas du 7 octobre, Netanyahu a rejeté les discussions sur les plans d’après-guerre pour Gaza et est resté inflexible dans son rejet de la perspective d’un futur État palestinien.

Impatience raisonnable

Dans son discours, Lew a également déclaré que l’impatience d’Israël concernant le rythme des livraisons d’armes par les États-Unis était « compréhensible ».

La semaine dernière, Netanyahu a diffusé une vidéo affirmant que les États-Unis retenaient les livraisons d’armes à Israël. Les États-Unis ont vigoureusement démenti cette affirmation, expliquant qu’ils n’avaient retenu qu’une seule livraison de bombes lourdes qu’ils craignaient de voir utilisées par Israël dans la ville de Rafah, densément peuplée, située au sud de la bande de Gaza.

« C’est une période de crise », a déclaré le diplomate. « Mais le système américain évolue encore rapidement. Peut-être pas à la vitesse du 8 octobre, lorsque les choses se sont déroulées à un rythme extraordinaire, quelque chose qui n’est même pas physiquement viable parce que l’on finit par rencontrer des problèmes d’approvisionnement ».

« Même après l’arrêt d’une livraison de bombes à large diamètre, des missiles guidés de précision ont été livrés. D’autres choses continuent d’arriver », a-t-il insisté.

Lew a ajouté que les questions relatives au soutien des États-Unis à Israël sont « franchement, quelque chose que je ne comprends pas ».

Cela ne signifie pas que les États-Unis n’ont pas posé de questions tout au long de la guerre, a poursuivi M. Lew, mais « nous avons en fait contribué à fournir des idées qui ont été utiles au cours de la guerre, lorsque la réponse a été conçue en termes d’aide humanitaire ».

Au cours de la guerre, Biden et Netanyahu se sont opposés au sujet des victimes civiles, du « jour d’après » du Hamas à Gaza et de l’opération terrestre à Rafah.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.