Judo : 2 médailles de plus pour Israël à Abu Dhabi, toujours sans symboles de l’Etat juif
Rechercher
'J’aime ce pays, avec ou sans drapeau'

Judo : 2 médailles de plus pour Israël à Abu Dhabi, toujours sans symboles de l’Etat juif

Les 3e places d’Or Sasson et de Peter Paltchik portent le bilan d’Israël à 5 médailles dans un tournoi marqué par des actes anti-Israël

Le judoka israélien Peter Paltchik après avoir remporté la médaille de bronze au Grand Chelem d'Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, le 28 octobre 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le judoka israélien Peter Paltchik après avoir remporté la médaille de bronze au Grand Chelem d'Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, le 28 octobre 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Deux judokas israéliens ont remporté samedi des médailles de bronze au Grand Chelem d’Abu Dhabi, portant le total israélien à cinq médailles dans un tournoi marqué par le refus du pays hôte de jouer l’hymne national israélien ou de hisser le drapeau de l’Etat juif pendant les cérémonies de remise de médailles.

Dans la catégorie des hommes de plus de 100 kg, le médaillé olympique Or Sasson a fini troisième, après avoir battu le Belge Benjamin Harmegnies.

Plus tôt dans la journée, Peter Paltchik avait remporté le bronze dans la catégorie des moins de 100 kg après avoir battu le Hongrois Miklós Cirjenics.

Ni Sasson ni Paltchik ne portaient de symboles israéliens sur leurs uniformes pendant leurs combats.

Comme pour leurs compatriotes, le drapeau israélien n’a pas été hissé pendant que Paltchik et Sasson étaient sur le podium pour recevoir leurs médailles.

« Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas de drapeau, a dit Sasson. Mais mon cœur est toujours, toujours avec l’Etat d’Israël. J’espère que je vous ai rendus fiers et je continuerai toujours à vous représenter avec fierté. »

Paltchik a exprimé la fierté qu’il ressentait à l’idée de représenter Israël.

« Je suis ravi d’avoir gagné une médaille après une si longue journée, et ravi d’avoir représenté mon pays, particulièrement ici, à Abu Dhabi, a-t-il dit. Je suis fier de représenter ce pays. J’aime ce pays, avec ou sans drapeau. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...