Kahlon : Israël devrait accepter l’offre d’aide militaire américaine
Rechercher

Kahlon : Israël devrait accepter l’offre d’aide militaire américaine

D'après le ministre des Finances, le refus d'Israël de conclure les négociations jusqu'ici pourrait être lié au contexte politique américain

Le ministre des Finances Moshe Kahlon arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 17 janvier 2016. (Crédit : Amit Shabi/Pool)
Le ministre des Finances Moshe Kahlon arrivant à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 17 janvier 2016. (Crédit : Amit Shabi/Pool)

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a appelé à une finalisation des pourparlers avec les Etats-Unis concernant un nouvel ensemble d’aide militaire pour 10 ans, et a fait allusion au fait que le refus d’Israël de le faire jusqu’ici pouvait être lié au contexte politique américain.

« Les Etats-Unis sont notre partenaire stratégique le plus important, un vrai ami, et nous devons le traiter de la façon qui convient », a affirmé Kahlon à la Knesset.

« L’offre (américaine) est positive et juste. Les hauts responsables de la défense peuvent tout à fait vivre avec, et il n’y a aucune raison d’agir d’une manière qui pourrait être considérée comme une intervention dans les questions internes américaines ».

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman est aux Etats-Unis en ce moment pour des rencontres avec son homologue américain Ashton Carter. Un point clé de leurs discussions sera l’ensemble d’aide pour la défense.

D’après des échos médiatiques israéliens, Israël cherche à obtenir plus de 40 milliards de dollars d’aide sur 10 ans, ou à peu près 4 milliards de dollars par an, légèrement au-dessus des 30 milliards de dollars qui sont actuellement offerts. La différence en termes d’achats militaires en tant que tels n’est pas claire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...