Kanye West va créer un opéra sur Nabuchodonosor
Rechercher

Kanye West va créer un opéra sur Nabuchodonosor

Le rappeur se sent proche du roi babylonien, connu pour avoir assiégé Jérusalem, parce que les deux auraient trouvé la foi après avoir souffert de bipolarité

Kanye West répond aux questions du pasteur Joel Osteen lors d'une cérémonie à l'Eglise Lakewood à Houston, le dimanche 17 novembre 2019. (AP/Michael Wyke)
Kanye West répond aux questions du pasteur Joel Osteen lors d'une cérémonie à l'Eglise Lakewood à Houston, le dimanche 17 novembre 2019. (AP/Michael Wyke)

JTA — Qu’on l’aime ou pas, le rappeur Kanye West n’a jamais cessé d’évoluer tout au long de sa carrière. Il est passé par le hip-hop, le chant en auto-tune, le sampling expressif, des commentaires égocentriques épiques et comme il pourrait vous le dire avec enthousiasme, beaucoup d’autres choses.

West a aussi eu sa phase religieuse très intense.

Depuis le début de l’année, il organise chaque semaine des cérémonies religieuse du dimanche, une sorte de messe chrétienne imagée qui a fait une tournée à travers différents endroits (parfois tenus secrets) du pays. S’il y a bien des prières, l’événement est principalement focalisé autour d’un choeur gospel qui chante avec lui et d’autres artistes. Certains de ses amis célèbres ont commencé à participer, et l’événement est devenu si populaire qu’il a acheté une propriété dans le Wyoming pour organiser de plus grands rassemblements.

Le mois dernier, West a sorti un album aux sonorités gospel intitulé « Jésus est Roi ». Dans ce nouvel opus, il rappe et chante presque exclusivement de son amour récemment découvert pour Dieu. Dans le sillage, il a annoncé qu’il produirait un « Jésus est Roi – Partie II » avec l’aide de Dr Dre et qu’il se rendrait à l’Eglise géante du pasteur Joel Osteen à Houston.

Kanye West, à droite, répond aux questions du pasteur Joel Osteen, à gauche, lors d’une cérémonie à l’Eglise Lakewood à Houston, le 17 novembre 2019. (AP Photo / Michael Wyke)

« Je sais que Dieu m’appelle depuis longtemps et le diable m’a détourné pendant longtemps, a déclaré West lors de son apparition à l’Eglise d’Osteen. « Quand j’étais au plus bas, Dieu était à mes côtés. Il m’inspirait et m’envoyait des visions ».

Il n’y avait donc rien de surprenant à voir West annoncer qu’il présenterait son opéra, à la thématique religieuse, au Hollywood Bowl à Los Angeles le 24 novembre.

Selon un communiqué de presse, l’opéra, intitulé « Nabuchodonosor », est « basé sur l’histoire biblique du roi babylonien du Livre de Daniel » et « relate la métamorphose de Nabuchodonosor d’un dirigeant malfaisant, impérieux et auto-proclamé en un véritable croyant qui a trouvé le salut dans sa foi ».

Kanye West se produite avec son choeur du dimanche au festival Coachella Valley Music And Arts Festival à Indio, en Californie, le 21 avril 2019. (Rich Fury / Getty Images pour Coachella via JTA)

« Nabuchodonosor mélange des éléments de différents univers, dont l’opéra, les beaux arts, la danse moderne et le gospel musical afin de créer un cadre innovant de spectacle », pouvait-on lire dans le communiqué de presse.

Dans cette représentation artistique, le roi Salomon inaugure le Temple à Jérusalem (peinture de James Tissot ou d’un élève, 1896–1902 / Wikipedia)

Alors que des questions autour de l’authenticité du projet global de West ont divisé les communautés noire et chrétienne, cet opéra en particulier devrait susciter une nouvelle polémique en partie à cause de ce que Nabuchodonosor a fait aux Juifs : il a détruit le Premier Temple et a initié l’exil babylonien.

Voici l’histoire : en 588 avant l’ère chrétienne, Zedekiah, le dernier dirigeant du Royaume de Judée, a tenté de se rebeller contre Nabuchodonosor, le roi de Babylon. Nabuchodonosor a réagi en assiégeant Jérusalem et en affamant les Juifs pendant deux ans. En 586, l’armée babylonienne a brûlé la ville et le Premier Temple. Nabuchodonosor a réduit en esclavage les Juifs survivants.

C’est l’un des épisodes les plus sanglants de l’histoire juive. On s’en souvient chaque année avec le jour de jeune de Tisha BeAv, qui marque également la fin d’une période de trois semaines de deuil liée à la destruction des Premier et Deuxième temples, mais aussi d’autres calamités qui ont frappé le peuple juif. C’est une période sombre pendant laquelle les Juifs pratiquants évitent traditionnellement de faire des célébrations et d’autres activités joyeuses.

Mais West s’est probablement attaché au personnage de Nabuchodonosor pour des raisons moins sinistres.

Le rappeur a été diagnostiqué comme étant bipolaire à la fin 2016. Il a fait une dépression nerveuse avant de redécouvrir sa foi. Il a affirmé, dans certains entretiens, que Nabuchodonosor était aussi bipolaire et qu’il avait aussi trouvé la foi après un épisode de maladie mentale. Certains universitaires affirment que les Babyloniens ont pensé à un moment donné qu’il s’était transformé en boeuf.

Nabuchodonosor, 1795-c. 1805 par William Blake (Tate / Public Domain / Wikipedia)

On peut lire dans la Bible : « Il a été éloigné du peuple et a mangé de l’herbe comme un boeuf. Son corps était trempé avec la rosée du paradis jusqu’à ce que ses cheveux poussent comme les plumes d’un aigle et que ses ongles ressemblent aux griffes d’un oiseau. A la fin de cette période, j’ai, Nabuchodonosor, levé mes yeux au ciel, et ma santé mentale est revenue. Ensuite j’ai prié le Très Haut ».

Malgré ce regard positif sur l’histoire de Nabuchodonosor et quelle que soit la source d’inspiration de West, l’histoire sanglante demeure. West ferait peut-être mieux de vérifier quelques détails sur les personnages qu’il met en lumière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...