Rechercher

Kentucky : un candidat juif à la mairie de Louisville ciblé par des coups de feu

Pour la police, le mobile pourrait être antisémite ; Craig Greenberg dit avoir été personnellement ciblé ; un suspect a été arrêté

Craig Greenberg en campagne pour la mairie de Louisville, dans le Kentucky, le 11 février 2022. (Capture d'écran/Twitter via JTA)
Craig Greenberg en campagne pour la mairie de Louisville, dans le Kentucky, le 11 février 2022. (Capture d'écran/Twitter via JTA)

JTA — Un homme armé a ouvert le feu sur un candidat juif démocrate actuellement en campagne dans la course à la mairie de Louisville, dans le Kentucky. Craig Greenberg, qui a été visé, a dit être sain et sauf, et la police – qui avait répondu à un signalement faisant état de la présence d’un « attaquant actif » à 10 heures 15 du matin – n’a pas exclu un mobile antisémite.

« Mon équipe et moi-même sommes, heureusement, tous sains et saufs », a dit Greenberg dans un message qui a été posté lundi sur Twitter après l’attaque. « Nous sommes tous avec les policiers de Louisville pour le moment. Je vous donnerai de nouvelles informations dans les meilleurs délais. Merci pour toutes vos fortes démonstrations de soutien ».

Un suspect a été appréhendé à proximité du bureau de campagne de Greenberg dans cette ville qui est la plus grande du Kentucky, a annoncé la police qui a ajouté ne pas encore avoir déterminé le mobile de cette attaque.

La cheffe de la police de Louisville, Erika Shields, a déclaré que c’était Greenberg qui avait été ciblé et qu’une balle avait pénétré ses vêtements. Elle a ajouté qu’il était possible que le candidat ait été visé parce qu’il était Juif.

« Greenberg est Juif – oui, il y a cela », a-t-elle indiqué. « Nous ne savons pas si c’est lié au candidat, si c’est politique ou si nous avons affaire à un individu psychiquement déséquilibré. Nous devons garder l’esprit ouvert et nous devons faire preuve de zèle pour protéger notre communauté ».

Le suspect semble avoir agi seul, selon les forces de l’ordre, qui ont ajouté que le candidat et son équipe avaient été évacués du bureau de campagne.

De son côté, Greenberg a raconté ce qui s’était passé lors d’une conférence de presse, disant qu’un homme était apparu sur le seuil du bureau.

« Quand nous l’avons salué, il a sorti une arme, il l’a dirigée directement contre moi et il a tiré », a-t-il déclaré.

Un membre de l’équipe qui se trouvait près de la porte est parvenu à la fermer. L’équipe s’est alors barricadée dans la pièce et le suspect a pris la fuite, a-t-il ajouté.

« Même si une balle est arrivée si près de moi qu’elle a frôlé mon pull et ma chemise, personne n’a été blessé physiquement », a continué Greenberg.

« Nous sommes secoués mais nous sommes tous sains et saufs », a-t-il conclu.

L’homme armé a été appréhendé peu après l’incident.

Greenberg avait lancé sa campagne électorale l’année dernière, désireux de succéder au maire sortant Greg Fischer dans une course à la mairie où les candidats sont nombreux.

Greenberg, un homme d’affaires, a été directeur-général de l’entreprise 21c Museum Hotels et il siège au conseil d’administration de l’université de Louisville depuis deux ans.

Le gouverneur du Kentucky, Andy Beshear, a dénoncé l’attaque contre Greenberg, réclamant des actions rapides pour sanctionner l’auteur des coups de feu.

« Celui qui a fait cela devra être poursuivi avec toute la force de la loi », a-t-il affirmé. « Et si cela a à voir avec la course électorale, mon Dieu… Si vous n’êtes pas d’accord avec quelqu’un, ne votez pas pour lui, c’est tout ».

Charles Booker, candidat démocrate au sénat de Louisville, a qualifié les coups de feu de « rappel dramatique du travail que nous devons réaliser pour mettre en place une sécurité réelle dans nos communautés ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...