Israël en guerre - Jour 287

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Kim Damti, 22 ans : Un rayon de soleil irlando-israélien ôté à sa famille

Assassinée par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Kim Damti, assassinée par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Autorisation)
Kim Damti, assassinée par des terroristes du Hamas lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Autorisation)

Kim Damti, une Irlando-israélienne de Gedera, a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas lors du Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Sa mère a déclaré que Kim l’avait appelée à 6h30 du matin, alors que le groupe terroriste palestinien du Hamas attaquait la rave, et lui avait demandé : « Maman, qu’est-ce que je dois faire ? »

Son fils a pris le téléphone et lui a dit de se mettre à l’abri. C’est la dernière fois qu’ils ont entendu parler d’elle.

Son corps a été découvert quelques jours plus tard et elle a été enterrée à Gedera le 12 octobre. Elle participait à la fête avec son ami d’enfance, Omer Wenkert, qui a été pris en otage et emmené de force dans la bande de Gaza.

Kim laisse derrière elle ses parents, Jennifer et Gidon, ainsi que quatre frères et sœurs. Sa famille tient le célèbre kiosque « Falafel Damti » à Gedera, où Kim a grandi.

Sa cousine, Hadas Damti Padlon, a décrit Kim comme « aimée, belle et douée, dont le seul péché était d’aller à une fête pour danser et s’amuser ».

« Kimmy était une source de fierté et de joie pour ses parents et ses frères et sœurs », a-t-elle écrit, précisant qu’elle venait de terminer un service obligatoire prolongé dans la marine, après avoir également effectué une année de service national et de nombreuses années de service en tant qu’animatrice de jeunesse.

« Kim était une fille magnifique, douce et pleine de lumière, tout le monde l’aimait, elle était un rayon de soleil sur Terre. »

Un membre de sa famille, Nasrin Damti, a décrit Kim comme « mon ange (…) ».

« Je suis brisée et détruite et je ne peux pas croire que je n’aurai plus l’occasion de voir ton beau sourire. Ma Kimmy, tu étais l’ange de la famille et surtout le mien. Veille sur nous d’en haut et donne-nous la force de faire face à cette horrible douleur. »

Lors de ses funérailles, son frère Daniel Damti a fait l’éloge funèbre de la jeune femme et a évoqué ses derniers instants.

« Kimmy, notre fleur, ma petite sœur (…), tu étais toujours pleine de générosité. Tu es partie à la fête et je t’ai dit : ‘Vas-y, amuse-toi, c’est ton heure’. »

La dernière fois qu’ils se sont parlé, à 7h du matin, elle lui a dit qu’elle se cachait dans un refuge, « et j’ai été soulagé ».

« Je ne savais pas que cela se terminerait là. Tu resteras toujours dans mon cœur, intelligente et pure, je ne t’oublierai jamais. Je te promets de protéger tout le monde, toute la famille. Notre ange, tu resteras toujours belle dans nos mémoires », a-t-il déclaré.

Lors de la cérémonie, sa sœur, Emily Damti, a déploré la perte de « Kimmy, ma petite sœur, mon rayon de soleil, ma bouquetière, ma magnifique sœur qui a réussi. Je n’arrive pas à oublier ton sourire. Je ne peux pas imaginer résumer ta vie alors que tu viens juste de la commencer ».

Emily a déclaré avoir eu « la chance de passer 22 ans à tes côtés ».

« J’ai eu le privilège d’être ta sœur. Tu as réussi à faire tellement de choses pendant cette période, une excellente étudiante, qui trouvait aussi le temps de s’amuser (…). Quel trésor m’a été volé. J’aurais voulu faire encore tant de choses avec toi (…). Je me souviendrai toujours de toi dansant avec le sourire. Mon ange. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.