La BBC ne comprend pas pourquoi son ancien patron signe une lettre anti-boycott d’Israël
Rechercher

La BBC ne comprend pas pourquoi son ancien patron signe une lettre anti-boycott d’Israël

La chaîne a indiqué "que des responsables de haut rang "devraient éviter de faire connaître leurs points de vue"

Danny Cohen, l'ex directeur de la BBC (Crédit : autorisation)
Danny Cohen, l'ex directeur de la BBC (Crédit : autorisation)

La BBC a déclaré qu’il était « inopportun » pour son ancien chef de la télévision de signer une lettre s’opposant au boycott culturel d’Israël.

Dans une réponse par email à une plainte du mois dernier, l’organisation explique qu’elle considère que des responsables de haut rang « devraient éviter de faire connaître leurs points de vue sur des sujets de polémique politique » et regrette « l’impression » donnée par l’apparition du nom de Cohen sur la lettre, a annoncé le Guardian.

Dans la lettre, qui est parue dans le Guardian, on peut lire : « Nous ne croyons pas que les boycotts culturels soient acceptables ou que la lettre que vous publiez représente exactement l’opinion dans le monde culturel britannique. Nous cherchons à informer et à encourager le dialogue sur Israël et les Palestiniens dans une communauté culturelle et créative plus large ».

Danny Cohen a annoncé son départ en octobre 2015, plusieurs jours avant que la lettre ne soit publiée. Il a quitté la BBC en novembre, et travaille maintenant aux Etats-Unis.

A la fin 2014, Cohen a averti de la montée de l’antisémitisme en Grande-Bretagne, déclarant, « Je ne me suis jamais senti aussi mal à l’aise en tant que juif au Royaume-Uni que ces 12 derniers mois ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...