Rechercher

La construction immobilière en Israël a bondi de plus de 15 % cette année

Les permis de construire, qui ont largement augmenté, pourraient ralentir la hausse des prix

Un chantier de construction de nouveaux immeubles d'appartements à Beit Shemesh le 21 février 2017. (Yaakov Lederman/Flash90)
Un chantier de construction de nouveaux immeubles d'appartements à Beit Shemesh le 21 février 2017. (Yaakov Lederman/Flash90)

La construction immobilière en Israël a bondi de plus de 15 % cette année, avec environ 70 000 mises en chantier qui ont été enregistrées entre le mois d’octobre 2021 et le mois de septembre 2022 et des délivrances de permis de construire qui ont atteint un nouveau record, selon des chiffres qui ont été diffusés mardi par le bureau central des statistiques (BCS).

Le rapport a montré que le coup d’envoi des travaux de construction de 70 250 nouveaux appartements a été donné dans la période qui s’est écoulée entre le mois d’octobre 2021 et le mois de septembre 2022 – une hausse de 15,6 % par rapport à la même période à cheval entre 2020 et 2021, et l’augmentation la plus élevée des quatre dernières années. Un quart des constructions concernent le centre du pays – avec 21,5% à Tel Aviv – ce qui reflète les pressions exercées sur le marché du logement dans ce secteur extrêmement prisé. Plus de 12 % des nouveaux chantiers sont situés à Jérusalem, 12,4 % dans le nord d’Israël et un peu plus de 16 % dans le sud du pays.

Presque 12 % des appartements dont les travaux ont commencé l’année dernière entrent dans le cadre de programmes de logement subventionné qui sont offerts par le gouvernement, selon le rapport. 4 % seulement ont été construits pour la location à long-terme, malgré le besoin accru pour ce type de logement, et environ 18 % du total des appartements sont entrés dans le cadre de plans de rénovation urbaine approuvés par le gouvernement.

La coalition du gouvernement sortant avait vanté un ambitieux plan de logement, l’année dernière, avec pour objectif de lancer les travaux de construction de 280 000 maisons entre 2022 et 2025 – ou approximativement 70 000 logements par an – pour augmenter rapidement le nombre d’appartements mis sur le marché et lutter contre une crise du logement toujours croissante.

Au cours de l’année passée, les prix, dans tout le pays, ont connu une hausse de plus de 20 %, selon des données nationales, le volume des ventes des appartements ayant nettement chuté l’année dernière en raison des coûts et des taux d’intérêt en augmentation. Ces prix en hausse, ainsi que ces taux, ont modéré les prêts immobiliers, qui ont été en diminution depuis le mois de mars malgré une forte hausse en novembre.

Gil Bufman, économiste en chef à la Banque Leumi, a expliqué le mois dernier qu’une baisse du nombre des transactions immobilières et des prêts, avec en plus une hausse du nombre de mises en chantier, pourrait réduire l’inflation dans le secteur du logement, selon ses estimations. Un plus grand nombre d’habitations proposées sur le marché pourrait aider à ralentir et même à endiguer la hausse des prix. Si les appartements ne sont pas vendus pendant très longtemps, les développeurs – qui disposent aussi, de leur côté, de fonds empruntés et qui sont donc frappés de la même manière par la hausse des taux d’intérêt – pourraient accepter la baisse des prix pour mieux gérer les flux de liquidités.

Dans le Gush Dan et à Jérusalem, où l’écart entre la hausse des prix du logement et la hausse des revenus est important, le poids des prêts se fait particulièrement ressentir et un nouveau ralentissement des ventes est probable.

En plus des lancements de chantier, le nombre de permis de construire octroyés – c’est la dernière étape avant le début de la construction d’un bien immobilier – a augmenté de 26 % en passant à 80 260 appartements entre les mois d’octobre 2021 et septembre 2022, selon le Bureau central des statistiques. Environ la moitié d’entre eux (47,2 %) concernent des appartements dans des secteurs très recherchés, comme Tel Aviv et le centre d’Israël.

A l’exception de Haïfa, toutes les parties du pays ont enregistré une hausse du nombre de maisons approuvées à la construction dans la période 2021-2022 en comparaison avec les années 202-2021.

Dans l’ensemble, entre octobre 2021 et septembre 2022, près de 165 000 appartements ont été officiellement mis en chantier, selon le rapport. Presque 50 000 sont d’ores et déjà terminés, une hausse de 4 % par rapport à l’année précédente.

Le temps nécessaire moyen pour la construction d’un immeuble d’appartements est estimé à 32 mois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.