La Cour suprême de Justice du Brésil nomme son premier président juif
Rechercher

La Cour suprême de Justice du Brésil nomme son premier président juif

Les grands-parents de Luiz Fux, natif de Rio, ont fui la Roumanie pendant la Deuxième Guerre mondiale

Luiz Fux (STF/Twitter)
Luiz Fux (STF/Twitter)

RIO DE JANEIRO, Brésil (JTA) — Luiz Fux, le premier juge juif de la plus haute juridiction du Brésil, est maintenant devenu son premier président juif.

Le Brésil fait tourner le poste de président parmi les 11 juges de la Cour suprême fédérale tous les deux ans.

« Je défendrai toujours des valeurs morales, des valeurs républicaines, la lutte pour la démocratie », a déclaré Fux, âgé de 67 ans, dans un discours prononcé jeudi. « Puisse Dieu me protéger ».

Les grands-parents de ce natif de Rio ont fui la Roumanie pendant la Deuxième Guerre mondiale. Sa grand-mère est une ancienne présidente de la Maison des Enfants israélites de Rio.

« C’est une grande fierté pour la communauté juive brésilienne d’avoir Luis Fux comme chef de la Cour suprême, a déclaré Fernando Lottenberg, le président de la Confédération israélite brésilienne, à la JTA. Il a un très grand savoir juridique et un humanisme reconnu, dans la lignée de la tradition juive qui accorde une grande valeur au savoir et à la vie ».

Les juges de la Cour suprême sont nommés par le président. Fux a été nommé en 2011 par Dilma Rousseff, qui a ensuite fait l’objet d’une procédure de destitution et a été contrainte de quitter son poste en 2016. Le tribunal statue sur des questions de constitutionnalité et d’autres sujets, mais tranche aussi les derniers recours.

En 2013, Luis Roberto Barroso est devenu le deuxième membre juif de la Cour suprême. Le mois dernier, il a pris la présidence de la Cour suprême électorale.

Fux est un ancien juge de la Cour supérieure de Justice et il a présidé une commission qui a rédigé le nouveau Code de procédure civile du Brésil. Il est également auteur et professeur dans des universités prestigieuses.

En 2014, il était l’intervenant central de la convention annuelle de la Confédération juive. En 2009, il a reçu le Trophée Theodor Herzl, qui est décerné par la Fédération juive de Rio et l’ambassade israélienne à des personnalités juives remarquables.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...