La femme de l’assassin d’Yitzhak Rabin autorisée à former un parti politique
Rechercher

La femme de l’assassin d’Yitzhak Rabin autorisée à former un parti politique

Dans sa requête auprès de l'organe compétent, l'épouse d'Yigal Amir assure que "son parti et/ou ses actions ne sont pas destinés à justifier l'assassinat du Premier ministre"

Larissa Trimbobler, la femme de Yigal Amir dans le documentaire "Beyond The Fear" [Au-delà de la peur"] (Autorisation: Beyond The Fear)
Larissa Trimbobler, la femme de Yigal Amir dans le documentaire "Beyond The Fear" [Au-delà de la peur"] (Autorisation: Beyond The Fear)

L’autorité responsable de la certification des partis politiques en Israël a approuvé vendredi la demande de la femme d’Yigal Amir, l’assassin du Premier ministre Yitzhak Rabin, de créer un pari.

Le magistrat Eyal Globus a fait savoir qu’il avait reçu la demande officielle de Larissa Trimbobler dans laquelle elle écrit que « son parti et/ou ses actions ne sont pas destinés à justifier l’assassinat du Premier ministre ». Il a indiqué que « rien dans la loi ne justifie d’interdire l’enregistrement de ce parti ».

La députée du Camp démocratique Stav Shaffir avait déposé une requête auprès d’Eyal Globus lui demandant de ne pas autoriser cette formation politique.

Larissa Trimbobler a expliqué que son parti ne fera que tenter d’obtenir des procès et d’éventuels nouveaux procès là où pèse un soupçon d’injustice. Plusieurs des partenaires de sa nouvelle formation ont dirigé une autre requête qui appelait à la libération d’Yigal Amir.

Ce parti n’a quasiment aucune chance de remporter suffisamment de voix pour entrer à la Knesset.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...