La Grèce inaugure un monument pour les députés tués pendant la Shoah
Rechercher

La Grèce inaugure un monument pour les députés tués pendant la Shoah

Le président du Parlement s’excuse pour le retard : “75 ans est trop long pour honorer nos collègues tués par les nazis”

Le bâtiment du Parlement à Athènes, Grèce (Crédit : Gerard McGovern/Creative Commons/Wikipedia)
Le bâtiment du Parlement à Athènes, Grèce (Crédit : Gerard McGovern/Creative Commons/Wikipedia)

ATHENES – Le Parlement grec a érigé un monument rendant hommage à huit députés juifs grecs qui ont été tués par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

La tablette de marbre blanc gravée avec les huit noms a été inaugurée mercredi par le président du Parlement hellénique, Nikos Voutsis.

Six des députés faisaient partie des dizaines de milliers de juifs grecs qui ont été assassinés à Auschwitz, alors que deux autres sont morts en combattant dans la résistance grecque. Au total, 60 000 juifs grecs sont morts pendant l’Holocauste, selon le musée de l’Holocauste Yad Vashem, à Jérusalem.

Voutsis s’est excusé pour le retard de plusieurs décennies dans la commémoration des députés juifs.

« Pendant 75 ans, cela a pesé sur la conscience de cette institution. Soixante-quinze ans est trop long pour honorer nos collègues tués par les nazis », a déclaré Voutsis pendant la cérémonie, qui a réuni des représentants de tous les partis politiques grecs, à l’exception du parti néo-nazi Aube dorée.

Les dirigeants de la communauté juive grecque et des diplomates israéliens ont assisté à la cérémonie.

« Ce monument à leur hommage se tiendra pour toujours au Parlement grec et c’est le moins que nous puissions faire pour rendre hommage à leur grand sacrifice, a déclaré Voutsis. Ils étaient nos collègues, élus par le peuple grec, et étaient nos concitoyens. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...