Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

La Knesset adopte une loi couvrant les coûts des diplômes pour les soldats de combat

Cet avantage est octroyé aux soldats de combat ainsi qu'à quelques catégories de militaires : soldats seuls, nouveaux immigrants et membres des minorités

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Photo d'illustration : Vue du parlement israélien pendant une séance plénière à la Knesset de Jérusalem, le 2 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Photo d'illustration : Vue du parlement israélien pendant une séance plénière à la Knesset de Jérusalem, le 2 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La législation portant sur la prise en charge totale des coûts des diplômes universitaires pour les soldats de combat démobilisés a été approuvée à la Knesset par 17 voix « Pour » contre zéro.

La loi est venue amender la législation « De l’uniforme à l’université » qui avait été adoptée par la Knesset précédente, qui prenait en charge 75 % des frais induits par les études supérieures payés par les soldats démobilisés.

Un avantage qui est octroyé aux soldats de combat ainsi qu’à quelques catégories de militaires : soldats seuls, nouveaux immigrants et membres des minorités.

Cet amendement signifie qu’une Bourse couvrant la somme totale des frais annuels de scolarité sera fournie par l’État aux soldats éligibles, qui pourront en profiter pendant cinq ans maximum après avoir quitté Tsahal.

Selon les principaux auteurs de la législation – deux députés du Likud, Ophir Katz et Eli Dalal, la législatrice d’Yisrael Beytenu Sharon Nir et Michael Biton, du parti HaMahane HaMamlahti – le texte a été créé pour aider les soldats démobilisés à mieux vivre les pressions de la vie civile et pour renforcer leur sécurité économique.

Le programme avait été initialement financé par des donateurs privés et il prévoyait intentionnellement de laisser payer une partie des frais de scolarité à l’étudiant afin d’encourager son engagement dans le travail, ce qui a entraîné certaines critiques de la nouvelle version.

Le financement a ensuite été mis entre les mains du ministère de la Défense en 2022 et le programme était brièvement devenu un enjeu de politique politicienne, les factions variées faisant avancer leurs propres intérêts dans le cadre d’un débat sur le financement du projet.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.