La neige et la pluie tombent sur Israël, élevant le niveau du lac de Tibériade
Rechercher

La neige et la pluie tombent sur Israël, élevant le niveau du lac de Tibériade

Le temps hivernal et houleux a recouvert le mont Hermon d'une couche de neige ; les précipitations ont rempli les lits des rivières, laissant craindre des inondations

La neige recouvre les environs de la ville de Majdal Shams, dans le nord d'Israël, le 19 janvier 2021. (Crédit : Maor Kinsbursky/FLASH90)
La neige recouvre les environs de la ville de Majdal Shams, dans le nord d'Israël, le 19 janvier 2021. (Crédit : Maor Kinsbursky/FLASH90)

C’est une météo houleuse qui a frappé Israël pour la première fois, mercredi – avec des précipitations qui sont tombées dans tout le pays. Les pluies ont entraîné une hausse du niveau de l’eau dans le lac de Tibériade, elles ont rempli les lits de rivière asséchés et une couche de neige recouvre dorénavant le mont Hermon sur le plateau du Golan.

Après qu’Israël a connu le mois de novembre le plus humide depuis 1994, le temps avait été majoritairement ensoleillé et une chaleur inhabituelle pour la saison avait concerné l’ensemble du territoire. Cette semaine a été venteuse et pluvieuse, et mercredi devrait marquer l’apogée de cette offensive de l’hiver.

L’Autorité de l’eau a fait savoir que le niveau du lac de Tibériade avait grimpé de six centimètres en l’espace de 24 heures et qu’il se situait dorénavant à 209 795 mètres en-dessous du niveau de la mer – à seulement 99,5 centimètres de la ligne rouge supérieure, au-delà duquel il y a un risque d’inondations.

Des courants particulièrement forts ont été observés dans le fleuve du Jourdain et dans d’autres rivières du nord du pays, a ajouté l’Autorité de l’eau. Les responsables s’attendraient à ce que le niveau du lac de Tibériade grimpe encore dans les prochains jours.

La neige a continué à tomber sur le mont Hermon, à proximité de la frontière avec la Syrie. Il y a 70 centimètres de neige au sommet et 40 centimètres qui recouvrent ses versants inférieurs où se trouve le principal centre des visiteurs.

L’administrateur du centre, Raphael Naveh, aurait déclaré au site d’information Ynet qu’il espérait que le site pourrait recevoir du public après le confinement, qui doit se terminer le 31 janvier pour le moment.

« La neige sans les visiteurs, ce n’est pas de la neige », a-t-il déclaré.

De fortes pluies et des orages devraient, selon les prévisions, s’abattre sur tout le pays, et les autorités ont mis en garde contre d’éventuelles crues dans les villes et dans les ruisseaux du désert, ainsi que contre les autres périls qui peuvent se présenter.

De légères chutes de neige sont attendues dans les zones montagneuses du nord du pays, la neige pouvant se mélanger à la pluie dans les secteurs du centre de l’Etat juif, et notamment à Jérusalem.

Des Israéliens font du kitesurf au large de la plage de Tel Aviv, un jour venteux et pluvieux, le 19 janvier 2021. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Les pluies devraient s’arrêter pendant la soirée mais les températures resteront basses pendant toute la nuit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...