La nourriture pour chats errants à l’origine d’une série d’attaques de chacals
Rechercher

La nourriture pour chats errants à l’origine d’une série d’attaques de chacals

Après l'attaque de 9 personnes par des chacals à Nahariya, un écologiste dit que les restes de repas et autres déchets font entrer des animaux sauvages dangereux dans les villes

Un chacal doré. (Ido Shaked, Autorité israélienne de la nature et des parcs)
Un chacal doré. (Ido Shaked, Autorité israélienne de la nature et des parcs)

Un groupe de chacals attaquant les humains dans le nord d’Israël est en partie attribué à l’amour des humains pour les chats.

Selon un éminent écologiste israélien, les chacals sont de plus en plus en contact avec les humains en raison de l’augmentation des quantités d’ordures dont ils se nourrissent, en particulier la nourriture laissée aux chats des rues.

Des chacals ont mordu neuf personnes la semaine dernière dans et autour de la ville côtière de Nahariya, au nord du pays, ce qui a suscité des inquiétudes quant aux attaques d’animaux qui ont normalement une peur saine des humains.

Un homme a déclaré à la Douzième chaîne qu’il était assis dans son bureau lorsqu’un chacal lui a sauté dessus, l’a mordu et s’est enfui. Un autre a été montré dans un clip vidéo largement diffusé, se promenant dans un dépôt de stockage en plein air, lorsqu’un chacal est entré et l’a mordu à la jambe.

Comme les animaux n’ont pas été capturés, on ne sait toujours pas si un seul chacal était concerné ou plusieurs, ou si l’animal ou les animaux étaient enragés.

Toutes les victimes ont été emmenées dans un état satisfaisant à l’hôpital de la ville, où elles ont été vaccinées contre la rage par mesure de précaution.

בתוך 48 שעות: תשעה אנשים שננשכו ע"י תנים ???? הגיעו לבית החולים בנהריה.

״כלבת״ ??? כרמל ליבמן: בתוך 48 שעות: תשעה אנשים שננשכו ע"י תנים ???? הגיעו לבית החולים בנהריה. כל הנפגעים הגיעו במצב קל, כאשר מרבית הפגיעות היו בגפיים. אחד הגברים שננשכו סיפר: "אני עובד באחד העסקים ברחוב לוחמי הגיטאות בנהריה. הבוקר ישבתי במשרד ופתאום קפץ עליי תן, נשך אותי ברגל ונמלט" ????

Posted by ‎Harel Noff – הראל נוף‎ on Tuesday, February 2, 2021

On estime qu’il y a des dizaines de milliers de chacals en Israël, leurs cris nocturnes très forts étant une caractéristique commune des paysages sonores des banlieues et des campagnes.

Récemment, ces animaux, qui ont la taille de petits chiens, ont fait des incursions de plus en plus fréquentes dans les zones proches des habitations humaines, en compagnie d’autres animaux sauvages. Lors du premier confinement du coronavirus, des chacals ont commencé à être aperçus dans le parc Yarkon de Tel Aviv, normalement très fréquenté, apparemment attirés par la facilité d’accès aux déchets et le manque d’activité humaine.

La perte d’habitat est l’un des facteurs qui rapprochent les animaux sauvages des habitats humains. Un utilisateur de Facebook a lié l’invasion des chacals de Nahariya à la destruction des forêts locales et à leur conversion en nouveaux quartiers résidentiels.

Amit Dolev, l’écologiste de la région nord de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs. (Yaniv Cohen, INPA)

Amit Dolev, l’écologiste du district nord de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs, a déclaré au Times of Israel qu’en l’absence de prédateurs naturels en Israël, la taille de la population locale de chacals est déterminée par les sources de nourriture.

La nourriture dans la nature étant limitée, les animaux ont appris à récupérer les restes laissés par l’homme, soit délibérément placés par des personnes voulant aider les chats des rues, soit disponibles dans les poubelles ouvertes, les décharges municipales et les sites d’enfouissement.

Un chacal au parc Yarkon à Tel Aviv, le 17 août 2019. (Anat Hermony/Flash90)

« Ramasser un sandwich, un biscuit ou une nectarine est plus facile que de devoir chasser une souris », a déclaré M. Dolev, qui est titulaire d’un doctorat en écologie.

Alors que les chacals laissent généralement les gens tranquilles, même ceux qui ne sont pas enragés peuvent attaquer les humains, y compris pour s’emparer de la nourriture d’un enfant. Ils peuvent également attaquer et transmettre la rage aux chats et aux chiens domestiques.

La rage sévit actuellement au Liban. Ces dernières années, des vagues ont également déferlé sur la Jordanie. Des animaux tels que les chacals et les loups traversent les frontières avec Israël sans se soucier des contrôles aux frontières internationales.

תקיפות תנים בצפון

תופעה בצפון: תנים אוזרים אומץ לאחרונה ומסתערים על עוברי אורח ללא שום התגרות – 9 מקרים רק ביומיים האחרונים. אז איך מתגוננים ומה עושים אם ננשכתם?https://bit.ly/2YE9JkgEli Levi – אלי לוי

Posted by ‎סיפור‎ on Tuesday, February 2, 2021

Le problème des chacals en Israël n’est pas nouveau. En 1964, le gouvernement a lancé une campagne d’empoisonnement et a presque éradiqué le chacal doré dans le cadre d’un programme antirabique. Dans les années qui ont suivi, la population a rebondi, puis s’est accrue, et aujourd’hui, l’abattage n’est autorisé que dans les réserves naturelles.

Une étude de l’université de Tel Aviv de 1995 sur les populations de chacals du plateau du Golan a conclu qu’“il est clair que la nourriture produite par l’homme est une source d’énergie primaire pour les chacals et soutient leur population dense dans le Golan”. Les auteurs ont estimé que les décharges d’ordures sur le plateau du Golan pouvaient à elles seules faire vivre une population d’environ 4 000 chacals à l’époque.

Un homme donne les restes de son magasin aux chats errants, Jérusalem, 13 octobre 2010 (Crédit : Keren Freeman/FLASH90)

Cependant, une étude publiée en 2011 par le Conseil finlandais des publications zoologiques et botaniques, qui a examiné les fientes de chacals du parc Britannia, dans le centre d’Israël, a révélé que les déchets ne constituaient qu’une petite partie de leur alimentation. « Les résultats suggèrent que la grande disponibilité de carcasses d’animaux domestiques due au système local d’élimination des charognes pourrait être responsable de la densité actuelle de chacals en Israël », ont écrit les auteurs.

Selon Dolev, ce sont les ordures qui ont permis aux chacals de s’étendre vers le sud jusqu’à Eilat, passant de village en village pour chercher des restes de nourriture, alors qu’ils ne pouvaient pas survivre dans le désert à l’état sauvage. En chemin, ils nuisent également à l’environnement en se nourrissant de bétail et de créatures sauvages, comme les renards, qui sont plus petits et, contrairement aux chacals, mènent une vie solitaire.

« Ils s’habituent à nous, et c’est là le danger », a déclaré Dolev. « Souvent, les gens ne se rendent pas compte qu’en laissant de la nourriture pour les chats, ils provoquent une augmentation de la reproduction et mettent au monde plus de chats sans abri. La nourriture que les chats ne mangent pas attire les chacals ».

« Nous aimons tous les animaux », a-t-il ajouté. « Prenez la responsabilité de l’animal que vous aimez et cessez de laisser de la nourriture dehors. Cela nuit aux animaux de la rue et aux animaux domestiques et, en fin de compte, peut nous nuire aussi ».

תנים ואנשים בימי קורונה

Posted by ‎תנים וחיות אחרות בפארק הירקון‎ on Sunday, January 24, 2021

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...