Rechercher

La police arrête quatre émeutiers palestiniens à Jérusalem-Est, sous la neige

Selon les forces de l'ordre, les Palestiniens ont jeté des pierres recouvertes de neige sur les véhicules qui passaient

Un agent de la police des frontières monte la garde près de la porte de Damas à Jérusalem-Est, dans la nuit du 27 janvier 2022. (Crédit : Police israélienne)
Un agent de la police des frontières monte la garde près de la porte de Damas à Jérusalem-Est, dans la nuit du 27 janvier 2022. (Crédit : Police israélienne)

Un affrontement à opposé la police et des Palestiniens à Jérusalem-est jeudi après que les violences ont monté en puissance dans plusieurs secteurs de la capitale la nuit précédente et qu’une tempête de neige à recouvert la ville.

Quatre personnes ont été arrêtées pour avoir jeté des pierres recouvertes de neige et attaqué des véhicules en mouvement, selon la police. Un jeune palestinien âgé de 16 ans, originaire du village d’Anata en Cisjordanie, aurait brisé le pare-brise d’un bus avec un bâton à proximité de la porte de Damas. Aucun blessé n’a été signalé.

Plusieurs policiers ont été attaqués par des Palestiniens tout au long de la journée. La police a indiqué avoir riposté avec des dispositifs anti-émeutes, notamment des grenades assourdissantes

Plus tôt dans la journée de jeudi, un Palestinien a été observé construisant une roquette en neige sur le Mont du Temple, ornée d’un drapeau du groupe terroriste du Hamas.

Un Palestinien construit une sculpture de neige en forme de roquette à côté de l’enceinte de la mosquée Al Aqsa, dans la Veille Ville de Jérusalem, le 27 janvier 2022. (Crédit : AP Photo/Mahmoud Illean)

Mercredi soir, 22 palestiniens ont été arrêtés pour avoir jeté des pierres dans d’autres quartiers de Jérusalem-Est, selon la police.

Cinq d’entre eux étaient toujours en détention jeudi et un sixième avait été assigné à résidence.

Un commerçant, qui aurait permis à des dizaines de suspects de se cacher durant les affrontements pendant la tempête de neige, a été convoqué dans le cadre de l’enquête. Un responsable a assuré que d’autres arrestations auront lieu.

Mercredi soir les autorités ont également signalé que des pierres avaient été jetées sur le tramway dans la partie nord de la ville.

La police a déclaré qu’elle allait renforcer ses effectifs dans la capitale et prendre des mesures contre les émeutiers, qu’elle accuse de profiter de la tempête de neige pour porter atteinte aux policiers et aux civils.

l’équipe du Times of Israël a contribué à cet article. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...