La police renforce l’application du confinement
Rechercher

La police renforce l’application du confinement

Les policiers ont dressé plus de 3 500 contraventions en 24 heures, arrêté une fête d'anniversaire organisée dans une station de lavage de voitures et interpellé 6 participants

Des policiers israéliens arrêtent une voiture à un checkpoint à Jérusalem-Est pour faire appliquer le confinement national mis en place dans la lutte contre le coronavirus, le 25 septembre 2020 (Crédit :  AHMAD GHARABLI / AFP)
Des policiers israéliens arrêtent une voiture à un checkpoint à Jérusalem-Est pour faire appliquer le confinement national mis en place dans la lutte contre le coronavirus, le 25 septembre 2020 (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

La police israélienne a intensifié l’application de la quarantaine nationale, qui a été imposée en raison de la montée en flèche des infections à coronavirus, déclarant mercredi qu’elle avait presque doublé le nombre quotidien d’amendes pour infraction des règles.

La police a indiqué que 3 570 contraventions avaient été dressées en 24 heures entre mardi après-midi et mercredi après-midi. Au cours des 24 heures précédentes, seules quelque 2 000 amendes avaient été données dans tout le pays.

D’après les chiffres, 2 134 de ces amendes ont été infligées pour déplacement à plus d’un kilomètre du domicile en violation des règles. En outre, 1 179 concernaient un non-respect du port du masque et 67 une violation de quarantaine.

En outre, 57 contraventions ont été dressées à des entreprises qui enfreignent les règles de diverses manières, et 109 à des personnes qui se trouvaient dans des lieux publics et à des entreprises dont les activités sont actuellement interdites.

Les policiers se sont rendus dans plus de 3 000 entreprises pour vérifier l’application des règles sanitaires. Ils ont émis 209 avertissements et, dans 106 cas, ont mis fin aux cas de surdensité. Ils ont également visité les domiciles de 568 patients COVID-19 et de quelque 2 000 personnes en quarantaine pour vérifier qu’ils s’étaient bien isolés.

La police a déclaré avoir mis fin à une fête d’anniversaire qui se déroulait illégalement dans une station de lavage de voitures près d’Azor, une petite ville près de Tel-Aviv. Les agents sont arrivés après avoir reçu un signalement anonyme et ont découvert des dizaines de personnes ne respectant pas la distanciation physique ou ne portant pas de masque.

Plus de 50 amendes ont été infligées aux participants. Six invités ont été arrêtés et interrogés avec précaution, et des poursuites ont été engagées contre le propriétaire de l’entreprise de lavage de voitures.

Dans un communiqué, la police a fait savoir qu’elle « ouvrirait une enquête pénale contre les citoyens qui choisissent d’ignorer sciemment les instructions du ministère de la Santé, tout en ne considérant que leur propre intérêt et en essayant de tromper les autorités chargées de l’application de la loi ».

La deuxième mesure de confinement national, qui a débuté le 18 septembre, est moins stricte que celle en vigueur plus tôt cette année, malgré le nombre de cas et de décès qui grimpe chaque jour. Le public semble donc adopter une approche plus laxiste des restrictions sanitaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...