La police saisit 60 000 ressorts pour grenades en partance pour Gaza
Rechercher

La police saisit 60 000 ressorts pour grenades en partance pour Gaza

Les autorités ont arrêté 3 Israéliens qui auraient prévu de faire passer les armes vers l’enclave

Photo d'illustration d'une grenade à main (Crédit : CC-BY-SA J-L Dubois, Wikimedia Commons)
Photo d'illustration d'une grenade à main (Crédit : CC-BY-SA J-L Dubois, Wikimedia Commons)

Mercredi, la police israélienne a saisi une cargaison de 60 000 ressorts pour grenade à main en cours de livraison vers la bande de Gaza.

Les ressorts ont été trouvés cachés dans un entrepôt dans la communauté de Ami’oz, à la périphérie de Gaza.

Les fonctionnaires ont arrêté un homme âgé d’une vingtaine d’années alors qu’il chargeait les ressorts sur son véhicule.

L’homme, un habitant de la ville bédouine de Rahat, était censé être en route pour faire passer l’équipement à Gaza. Il est soupçonné de se procurer les ressorts illégalement auprès d’une usine israélienne qui produit ces ressorts pour l’armée israélienne. Deux autres personnes ont été arrêtées de la même manière.

Les fonctionnaires ont déclaré que l’homme avait prévu de transférer les ressorts à des terroristes à Gaza, et soupçonnent qu’il prévoyait au final de faire passer 500 000 ces ressorts dans l’enclave palestinienne.

Les autorités ont déclaré mercredi que cette saisie était révélatrice d’un problème plus large. Le transfert de la marchandise, l’aide et l’équipement à Gaza via des passages israéliens sont utilisés pour introduire en contrebande des armes et des matériaux utilisés par les terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...