La population appelée à jeter des œufs potentiellement touchés par la salmonelle
Rechercher

La population appelée à jeter des œufs potentiellement touchés par la salmonelle

11 millions d’œufs vendus par Yesh MaOf, dont les dates limites de vente vont jusqu’au 20 octobre inclus, pourraient être contaminés

Des œufs. Illustration. (Crédit : Wikimedia commons CC BY SA 3.0)
Des œufs. Illustration. (Crédit : Wikimedia commons CC BY SA 3.0)

Les ministères de la Santé et de l’Agriculture ont demandé mardi au public de ne pas acheter ni utiliser les œufs vendus par « Yesh MaOf », dont les dates limite de vente vont jusqu’au 20 octobre inclus, après la découverte de salmonelle dans l’un des hangars de la compagnie au moshav Goren, dans le nord de la Galilée.

Onze millions d’œufs suspects ont déjà été mis en vente.

Les œufs déjà achetés devraient être jetés à la poubelle et non pas ramenés au vendeur, a indiqué le ministère de la Santé.

La salmonelle a été découverte pendant une inspection de routine des hangars du moshav Goren, menée par les inspecteurs du ministère de l’Agriculture.

Un hangar est réellement infecté par les salmonelles, a indiqué le site d’information en hébreu du Marker. Un autre n’était pas infecté, et deux autres étaient encore en cours d’inspection.

Selon le ministère de la Santé, les inspecteurs ont déjà vérifié 60 % des hangars du pays dans le cadre d’un programme continu du contrôle de la salmonelle, et n’ont identifié la bactérie que dans moins de 3 % d’entre eux.

משרד הבריאות: לא לצרוך ביצים הנושאות את שם המשווק "יש מעוף"http://bit.ly/2vGScvV

Posted by ‎צבע אדום‎ on Tuesday, 5 September 2017

En mai, le ministère de la Santé avait annoncé une récente hausse de salmonellose en Israël, et dans 14 pays européens.

Les œufs sont soupçonnés d’être la source de l’infection, dont les symptômes sont notamment des crampes d’estomac, des vomissements et des diarrhées.

La bactérie entre dans la chaîne alimentaire de deux manières : soit depuis l’extérieur, quand des poules pondeuses sont en contact avec des oiseaux morts, des excréments ou d’autres sources de contamination ; soit depuis l’intérieur, quand la bactérie passe du système reproducteur de la poule aux œufs.

Les enfants, les personnes âgées et les patients immunodéprimés sont particulièrement susceptibles à l’infection.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...