La région de la mer Morte contient 1,2 milliard de dollars de pétrole – rapport
Rechercher

La région de la mer Morte contient 1,2 milliard de dollars de pétrole – rapport

Les actions d’une entreprise autorisée à forer le site ont augmenté de 35 % suite à la publication du rapport

Rivage salé de la mer Morte (Crédit : Ian et Wendy Sewell/Wikimedia commons)
Rivage salé de la mer Morte (Crédit : Ian et Wendy Sewell/Wikimedia commons)

Un nouveau rapport publié dimanche par Israel Opportunity Energy Resources LP et mené avec le marché d’échanges de Tel Aviv affirme qu’un réservoir de pétrole situé près de la mer Morte vaut 1,2 milliard de dollars.

L’étude, menée par la compagnie australienne indépendante Dunmore Consulting, a déclaré que la région de Hatrurim contient sept à onze millions de barils de pétrole.

Selon la Deuxième chaîne, Israel Opportunity Energy Resources LP a annoncé que le rapport indique une probabilité de 100 % de présence de pétrole sur le site, qui couvre 94 km² de la région de la mer Morte.

En 1995, la compagnie israélienne Delek avait découvert du pétrole dans la région après avoir foré à deux kilomètres au dessous de la surface. Cependant, la compagnie énergétique avait décidé de ne pas continuer ses opérations près de la mer Morte en raison du bas prix du pétrole à l’époque, selon le site internet d’Israel Opportunity Energy Resources LP.

Les actions d’Israel Opportunity, qui a obtenu 25 % de la licence d’exploitation de Hatrurim en décembre 2015, ont monté de 35 % depuis la publication du rapport dimanche, selon le site d’informations israélien Ynet.

En plus d’Israel Opportunity Energy Resources LP, cinq autres compagnies ont reçu des permis de forer dans le réservoir de pétrole, selon le site de la compagnie.

Il y a trois compagnies israéliennes, Zerach Oil and Gas Exploration, LP (28.75 %), Ashtrom Group Ltd (10 %), et Ginko Oil Exploration LP (28.75 %) ; le géologue israélien Eliyahu Rozenberg (2.5 %) et la compagnie chypriote Cyprus Opportunity Oil & Gas Exploration, Ltd (5 %), qui deviendra la première compagnie enregistrée à Chypre à entrer sur le marché gazier et pétrolier d’Israël, selon le site d’informations israélien Globes.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le partenariat a annoncé qu’il comptait entrer à nouveau dans le site de forage d’Halamish.

Le nouveau programme de forage, selon le communiqué, est basé sur « les résultats d’études sismologiques reçus des forages précédents » et sera mené en utilisant des « technologies avancées ».

La « date de pioche », c’est-à-dire la date du début du processus de forage, devrait être le 1er novembre 2017, selon le communiqué.

Eyal Shuker, CEO d’Israel Opportunity Energy Resources LP, a déclaré à la Deuxième chaîne que son entreprise était « excitée par les découvertes et les projets pour préparer le forage dès que possible. »

« Dans une époque où l’exploration des champs de gaz et de pétrole en Israël est incertaine, a ajouté Shuker, il a été donné au partenariat la chance d’entrer dans un réservoir à partir duquel du pétrole a déjà été produit. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...