Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

La vague de criminalité arabe se poursuit : un mort et deux blessés graves à Nazareth

Selon Abraham Initiatives, le nombre de victimes de crimes violents dans la communauté arabe a dépassé celui de l'année 2023, la plus meurtrière jamais enregistrée

Une vue de la ville de Nazareth au nord d'Israël, le 25 mars 2024. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Une vue de la ville de Nazareth au nord d'Israël, le 25 mars 2024. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Un homme de 23 ans de la ville de Nazareth, dans le nord du pays, a été tué par balle tôt vendredi, et deux autres personnes – âgées de 21 et 24 ans – ont été grièvement blessées, selon la presse israélienne.

Les trois personnes auraient été prises pour cible lors d’un incident que la police considère comme « criminel », indiquant qu’elle a écarté la piste terroriste.

L’homme tué a été identifié par l’organisme de surveillance anti-violence Abraham Initiatives comme étant Saher Arar.

Une enquête a été ouverte et des recherches sont en cours pour retrouver les auteurs de la fusillade.

La police a déclaré que l’incident s’inscrivait très probablement dans le cadre d’une querelle entre des organisations liées à la mafia.

Depuis le début de l’année, 115 Arabes ont été tués dans des incidents criminels violents en Israël, selon le bilan d’Abraham Initiatives.

Photo d’illustration : la police inspecte la scène d’un meurtre dans la ville de Nazareth, au nord du pays, le 23 septembre 2019. (Crédit : Porte-parole de la police)

À la même époque l’année dernière, 114 Arabes avaient été tués, 2023 avait été enregistrée comme l’année la plus meurtrière en termes de crimes violents dans la communauté arabe israélienne. 2024 est donc en passe d’être encore plus meurtrière.

La semaine dernière, huit décès ont été causés par des crimes violents dans la communauté arabe.

Nombre de dirigeants de la communauté arabe israélienne attribuent la responsabilité de l’augmentation du nombre de meurtres à la police, selon eux, impuissante face aux puissantes organisations criminelles, ou qui ignore tout simplement les violences perpétrées, qui comprend les querelles familiales, les guerres de territoire entre mafias et la violence à l’égard des femmes.

Les dirigeants de ces communautés disent qu’elles souffrent également d’années de négligence de la part des autorités de l’État. Plus de la moitié des Arabes israéliens vivent en dessous du seuil de pauvreté et leurs villes et villages manquent souvent d’infrastructures et de services publics. Le gouvernement publie des classements économiques de 1 à 10 pour chaque ville du pays. Presque aucune ville arabe ne dépasse la note de 5.

Par ailleurs, les autorités ont attribué cette situation à l’augmentation du crime organisé et à la prolifération des armes, alors que d’autres ont pointé du doigt l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre afin de lutter contre les criminels.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.