L’ADL condamne la série d’actes antisémites à New York City
Rechercher

L’ADL condamne la série d’actes antisémites à New York City

Au moins trois agressions ont visé des Juifs en à peine plus de 24 heures, pendant la fête de Hanoukka

Illustration : Des Juifs ultra-orthodoxes dans une rue de New York le 1er janvier 2014. (Crédit : Nati Shohat/Flash 90)
Illustration : Des Juifs ultra-orthodoxes dans une rue de New York le 1er janvier 2014. (Crédit : Nati Shohat/Flash 90)

L’Anti-Defamation League (ADL) a condamné jeudi la série d’actes antisémites qui a visé des Juifs de New York City, après trois agressions en à peine 24 heures.

Des hommes ont été agressés à Manhattan et à Brooklyn dans des crimes de haine présumés lundi et mardi, ont fait savoir les autorités, qui ont promis de redoubler d’efforts contre l’antisémitisme et autres crimes haineux après une tuerie dans le New Jersey le mois dernier.

« Nous sommes consternés par la fréquence et l’agressivité de ces incidents », a déclaré Evan Bernstein, directeur régional de l’ADL pour les Etats de New York et du New Jersey.

« Ils sont particulièrement haineux à cause de leur timing, en pleine période de fête, un moment où la société est supposée se rassembler en paix, et alors que la communauté juive se relève à peine de la fusillade meurtrière à Jersey City du 10 décembre », a déclaré Bernstein.

Lundi, un homme a été arrêté pour avoir physiquement agressé un Juif orthodoxe de 65 ans et proféré des injures antisémites.

Steven Jorge, 28 ans, originaire de Miami, a été interpellé peu après l’incident et accusé d’agression à caractère haineux, selon les médias locaux.

Le suspect aurait crié « F**k you bâtard de Juif » avant de frapper la victime, qui portait une kippa noire, selon un communiqué diffusé mardi par Dov Hikind, un ancien membre de l’assemblée législative et fondateur de la coalition Americans Against Antisemitism.

Jorge a continué à frapper sa victime alors qu’elle était à terre, au croisement de E Avenue et 41st Street, dans l’Upper East Side de New York, a indiqué la police de New York.

La victime a été admise à l’hôpital Mount Sinai pour des contusions et des coupures.

Jeudi après-midi, un Juif a été agressé par un groupe d’adolescents dans le quartier de Crown Heights, à Brooklyn. Les jeunes l’ont suivi dans la rue, l’un d’eux l’a frappé à la tête et jeté au sol.

Un plainte a été déposée à la police et la Hate Crimes Task Force s’est saisie du dossier, selon le site Crownheights.info. Des caméras de surveillance ont filmé l’incident, selon le site.

Le troisième incident filmé est un cas de harcèlement aggravé à Brooklyn, selon l’ADL.

A Teaneck, dans le New Jersey, de l’autre coté du Hudson River, la police enquête sur une altercation qui implique des injures antisémites. L’incident s’est produit dans un restaurant de bagels.

Un suspect a été placé en garde à vue et fait l’objet d’une enquête pour crime raciste, bien que l’homme, connu des services de police, puisse en fait être atteint de problèmes mentaux.

Selon la police, le suspect est entré dans le restaurant Sammy’s Bagel et a demandé au patron de retirer son chapeau en l’injuriant. Il a réitéré ses insultes à l’encontre d’une seconde personne, ce qui a donné lieu à une bousculade au cours de laquelle la victime a été griffée au visage. Il est ensuite sorti du magasin et a fait le même commentaire à une troisième personne, avant d’être appréhendé par la police.

« L’enquête est en cours ; elle est traitée comme un incident raciste », a déclaré la police dans un communiqué.

Vendredi, un homme a été arrêté et accusé d’avoir mis le feu au dortoir d’une yeshiva en utilisant des allumettes mises en place pour Hanoukka, ont fait savoir les autorités de New York.

Peter Weyand, âgé de 33 ans, est suspecté d’avoir déclenché trois incendies dans le dortoir de la Schottenstein Residence Hall à Manhattan alors que des étudiants dormaient, a déclaré Daniel Nigro, le chef des pompiers de New York, dans un communiqué.

Plus de la moitié des crimes racistes survenus dans la ville ont ciblé des Juifs.

Le 10 décembre, deux tireurs sont entrés dans l’épicerie casher JC Kosher Supermarket à Jersey City et ont tués trois personnes, Mindel Ferencz, 32 ans, Moshe Deutsch, 24 ans, Douglas Miguel Rodriguez, 49 ans avant d’être abattus par la police. Les autorités affirment que les tireurs ont agi par antisémitisme et haine de la police. Ils avaient tué, quelques minutes plus tôt un policier du nom de Joe Seals.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...