Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

L’aide partie de Chypre attend au large de Gaza que la jetée soit réparée

L'armée américaine a annoncé mardi la suspension des livraisons d'aide via la jetée provisoire qu'elle a construite au large de Gaza, dont une section a été endommagée par la météo

Un navire transportant de l'aide humanitaire internationale est amarré à la jetée américaine Trident Pier près de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza, le 21 mai 2024. (Crédit : AFP)
Un navire transportant de l'aide humanitaire internationale est amarré à la jetée américaine Trident Pier près de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza, le 21 mai 2024. (Crédit : AFP)

Chypre a annoncé jeudi que les cargaisons d’aide humanitaire destinées à la bande de Gaza étaient maintenues à flot au large du territoire palestinien dévasté par la guerre, depuis qu’une jetée construite par les États-Unis pour les recevoir a été endommagée par les intempéries.

« Aucune cargaison d’aide n’a été envoyée aujourd’hui, mais celle partie il y a deux jours est actuellement stockée à l’aide d’un mécanisme flottant jusqu’à ce que le quai soit entièrement réparé », a déclaré le porte-parole du gouvernement chypriote, Konstantinos Letymbiotis.

L’armée américaine a annoncé mardi la suspension des livraisons d’aide via la jetée provisoire qu’elle a construite au large de la bande de Gaza, dont une section a été endommagée par le mauvais temps.

La jetée temporaire, qui n’a été ouverte que pendant deux semaines, avait été annoncée par le président américain Joe Biden en mars comme un moyen de pallier les restrictions imposées par Israël à l’acheminement terrestre de l’aide vers la bande de Gaza assiégée.

M. Letymbiotis a indiqué que les États-Unis avaient informé Chypre que « dans les prochains jours, possiblement au milieu de la semaine prochaine, la jetée pourrait de nouveau gérer les cargaisons humanitaires ».

« Le transfert et le stockage de l’aide humanitaire n’ont nullement été interrompus », a-t-il assuré, précisant que l’aide continuerait de quitter Chypre à destination de Gaza.

L’armée américaine a déclaré que que 1 005 tonnes d’aide avaient été débarquées au 25 mai, dont 903 acheminées vers l’entrepôt de l’ONU.

Le port artificiel, d’un coût d’au moins 320 millions de dollars, à l’instar d’autres initiatives alternatives, ne peut se substituer à un afflux d’aide par voie terrestre, préviennent l’ONU et les organisations humanitaires.

Selon les Nations unies, la quasi-totalité des 2,4 millions d’habitants de la bande de Gaza ont été déplacés par les combats et les bombardements, et se trouvent en situation d’insécurité alimentaire, avec un risque de famine à grande échelle.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.