L’ancien pasteur d’Obama : Israël est un État Apartheid, « Jésus était un Palestinien »
Rechercher

L’ancien pasteur d’Obama : Israël est un État Apartheid, « Jésus était un Palestinien »

A ECOUTER : lors d’une manifestation à Washington, Jeremiah Wright a déclaré que les Palestiniens "avaient laissé les Européens venir et prendre leur pays"

Jeremiah Wright, l’ancien pasteur du président américain Barack Obama, a qualifié Israël d’Etat apartheid et a déclaré que « Jésus était un Palestinien » lors d’un rassemblement à Washington dirigé par le révérand Louis Farrakhan.

Samedi, lors d’un événement long de quelques heures au Mall National intitulé « Justice ou sinon », Wright a déclaré que les Américains-Africains, les Américains Natifs et les Palestiniens ont souffert du démon à « trois têtes » du « racisme, du militarisme et du capitalisme ».

« Le même problème est combattu aujourd’hui et il est combattu depuis 1948, et des historiens sont renvoyés au 19ème siècle… lorsque les habitants originaires, les Palestiniens, et s’il vous plaît rappelez-vous que Jésus était un Palestinien, ont laissé les Européens venir et prendre leur pays », a déclaré Wright, selon The Hill.

« La jeunesse à Ferguson et la jeunesse en Palestine se sont unies pour nous rappeler que les questions doivent être connectées », a également demandé Wright.

« Et ce que le Dr. King a déclaré, l’injustice n’importe où est une menace à la justice partout. Cela a des implications pour nous qui sommes avec nos frères et sœurs palestiniens, nous qui avons subi une des injustices les plus flagrantes du 20ème et 21ème siècle ».

Le défilé a marqué le 20ème anniversaire de la Marche du Million, un rassemblement d’hommes noirs conduits par Farrakhan, qui a une longue histoire de remarques antisémites.

Wright, qui est pris sa retraite en 2008 en tant que pasteur de l’Eglise du Christ de la Trinité Unie, à laquelle Obama allait de 1988 à 2008, a également qualifié Israël d’Etat apartheid.

« L’aparthied est en Palestine. Alors que nous sommes ici, il y a un mur d’Apartheid qui est construit de deux fois la hauteur du Mur de Berlin, garder les Palestiniens loin des territoires occupés, où les Européens ont affirmé que cette terre était la leur », a déclaré Wright.

Il a conclu : « Nous remercions Dieu d’être ici et de pouvoir parler au nom de la justice palestinienne. Les palestiniens déclarent les ‘Vies palestiniennes sont importantes’. Nous sommes avec vous, nous vous soutenons, nous disons Dieu vous bénisse ».

Farrakhan a déclaré à la manifestation de samedi que les noirs étaient trop indulgents avec leurs agresseurs.
« Trouvez-moi un Juif qui pardonne à Hitler, a déclaré le dirigeant de la Nation d’Islam. Et ils disent qu’ils sont les enfants de Dieu, et ils n’ont aucun pardon en eux ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...