L’AP donnerait des millions aux prisonniers du terrorisme
Rechercher

L’AP donnerait des millions aux prisonniers du terrorisme

La plupart des prisonniers sont des membres du Hamas qui étaient responsables d'attaques fatales contre des Israéliens

Des prisonniers en détention en Israël. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Des prisonniers en détention en Israël. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

L’Autorité palestinienne a payé des centaines de milliers de shekels à chacun des prisonniers sécuritaires détenus en Israël, a rapporté Israel Radio aujourd’hui.

Des documents obtenus par le journaliste spécialisé dans les affaires Palestiniennes de la station montrent que la plupart des prisonniers sont des membres du Hamas qui étaient responsables d’attaques dans lesquelles des Israéliens ont été blessés ou tués, et pourtant ils continuent à recevoir un salaire à ce jour.

Les documents officiels de l’AP publiés par Israel Radio montrent qu’Abdullah Barghouti, qui a été condamné à 67 peines de prison à perpétuité, a reçu plus d’un quart de million de shekels de l’AP.

Ibrahim Hamed, qui était le chef de l’aile militaire du Hamas en Cisjordanie et qui a été condamné à 54 peines à perpétuité, a reçu 200 000 shekels à titre de salaires de l’Autorité palestinienne.

Tous deux ont été impliqués dans certains des attentats suicides les plus dévastateurs au cours de la deuxième Intifada, et sont aussi impliqués dans l’attaque au Moment Café de Jérusalem, de l’université hébraïque de Jérusalem, du restaurant Sbarro à Jérusalem et au Sheffield Club à Rishon Lezion.

Un autre homme, Muhammad Araman, un membre du Hamas, qui est aussi le chef de l’organisation des prisonniers en prison, a reçu un quart de million de shekels jusqu’en 2012. Il purge 36 peines à perpétuité.

Les membres de la cellule de Silwan, responsables de plusieurs attaques mortelles au cours de la précédente décennie, ont reçu chacun 250 000 à 300 000 shekels de la part de l’AP.

Les documents acquis par Israel Radio révèlent également les salaires perçus par des membres des sources sécuritaires de l’Autorité palestinienne qui ont perpétré des attaques terroristes pendant la Seconde Intifada et qui sont toujours détenus en Israël.

Ashraf al-Ajrami, l’ancien ministre des Affaires des prisonniers de l’Autorité palestinienne, dit que l’argent est destiné à aider les familles des prisonniers. Il a dit que les Palestiniens voient les prisonniers comme des héros et des combattants de la liberté.

Le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, Tzahi Hanegbi, a déclaré à la station que le président de l’AP, Mahmoud Abbas, enflamme violence et le terrorisme en donnant de l’argent aux terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...