Lapid : « Nous avons hérité d’un gouvernement en totale déroute »
Rechercher

Lapid : « Nous avons hérité d’un gouvernement en totale déroute »

Le chef de la diplomatie a salué le Premier ministre Naftali Bennett pour son professionnalisme et ses tentatives de venir à bout des divisions

Le ministre de la Défense Yair Lapid lors d'une réunion du parti, à la Knesset, le 21 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de la Défense Yair Lapid lors d'une réunion du parti, à la Knesset, le 21 juin 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a déclaré lundi qu’il avait découvert les ministères du gouvernement dans un état de « déroute et de négligence incroyables » lorsque sa coalition avait pris le pouvoir, la semaine dernière.

« Nous ne partons pas de zéro, mais d’en-dessous de zéro », a-t-il commenté au début de la réunion de sa faction Yesh Atid, en recommandant vivement aux Israéliens de faire preuve de patience dans l’attente des résultats qui seront obtenus de la transition au pouvoir.

Il a salué le Premier ministre Naftali Bennett pour son professionnalisme et ses tentatives de venir à bout des divisions entraînées la divergence des points de vue.

« Je vous présente d’emblée mes excuses à vous, les journalistes, parce que ce gouvernement sera moins intéressant que le précédent. Nous ne sommes pas là pour nous quereller mais bien pour travailler », a-t-il ajouté.

Il s’en est aussi pris à l’opposition qui tente d’entraver une mesure que la majorité des partis qui la composent soutiennent et qui concerne la prolongation des limites placées sur le regroupement familial pour les Palestiniens et pour les Israéliens.

« Le rôle de l’opposition est de s’opposer et de renverser le gouvernement, j’ai bien compris cela », a dit le chef de Yesh Atid, lui-même ancien leader de l’opposition.

« Mais nous partageons également des objectifs communs – notamment celui que le pays réussisse, qu’il prospère, qu’il soit fort et qu’il soit en sécurité. »

Le leader de l’opposition Benjamin Netanyahu devrait prendre la parole, pour sa part, lors de sa réunion avec les dirigeants des partis de l’opposition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...