Rechercher
JO TOKYO 2020

L’archer israélien Itay Shanny atteint les huitièmes de finale à Tokyo

Le premier athlète olympique israélien dans ce sport, qui s'est classé 60e au tour de classement, a battu la 5e tête de série, puis un autre rival

L'archer israélien Itay Shanny participe aux éliminations individuelles masculines des Jeux olympiques de Tokyo 2020 sur le terrain de tir à l'arc du parc Yumenoshima, à Tokyo, le 28 juillet 2021. (Photo par ADEK BERRY / AFP)
L'archer israélien Itay Shanny participe aux éliminations individuelles masculines des Jeux olympiques de Tokyo 2020 sur le terrain de tir à l'arc du parc Yumenoshima, à Tokyo, le 28 juillet 2021. (Photo par ADEK BERRY / AFP)

L’archer israélien Itay Shanny a surpris le public mercredi en atteignant les huitièmes de finale de la compétition individuelle masculine aux Jeux olympiques de Tokyo, malgré sa 60e place sur 64 concurrents lors du classement initial.

Dans le même temps, le judoka Li Kochman a été éliminé de la catégorie des -90 kg et la navigatrice israélienne Katy Spychakov a obtenu des résultats décevants lors de sa troisième journée de compétition.

Shanny, 22 ans, qui est le premier archer de l’État juif à atteindre les Jeux olympiques, a affronté un rival japonais de taille, Hiroki Muto, qui s’est classé cinquième au classement général de vendredi dernier.

Bien que Muto ait largement surpassé Shanny dans la ronde de classement, Shanny l’a battu 7-3 mercredi, gagnant trois sets, en égalisant un et en perdant un.

Peu de temps après, Shanny a affronté son adversaire indien Tarundeep Rai, qui s’est classé 37e au classement.

Cette confrontation était plus serrée, chaque archer remportant deux sets et un autre set se terminant par une égalité, ce qui signifie que le round s’est décidé par une seule flèche, l’adversaire le plus proche du centre avançant vers les huitièmes de finale.

Rai a été la première à tirer, avec un score de 9 sur 10. Shanny, concentré et posé, a ensuite tiré un 10 dans le mille et a remporté le match 6-5.

Son prochain tour aura lieu samedi à 3h43, heure d’Israël. Son rival n’a pas encore été désigné. Tous les tours finaux auront lieu le même jour, et Shanny est à trois victoires de ce qui serait une médaille surprise.

Le Géorgien Lasha Bekauri (blanc) et l’Israélien Li Kochman participent au combat du tour d’élimination des -90 kg de judo masculin lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au Nippon Budokan de Tokyo, le 28 juillet 2021. (Crédit : Franck FIFE / AFP)

Ailleurs à Tokyo, Kochman a remporté son premier combat sur le tapis de judo contre David Klammert, de la République tchèque.

Mais il a ensuite été confronté au champion d’Europe en titre, le Géorgien Lasha Bekauri. Bien qu’il ait mené au début du combat, Kochman a fini par perdre et a été éliminé du tournoi.

La cycliste sur route Omer Shapira, qui a failli décrocher une médaille surprise plus tôt cette semaine dans la course sur route féminine, a participé mercredi au contre-la-montre féminin et s’est classée 15e après avoir parcouru 22,1 kilomètres en 33:15,84 minutes, soit trois minutes de plus que la gagnante néerlandaise Annemiek van Vleuten.

L’Israélienne Omer Shapira participe au contre-la-montre individuel sur route des femmes lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au Fuji International Speedway à Oyama, au Japon, le 28 juillet 2021. (Crédit : Tim de Waele / POOL / AFP)

En voile RS:X, Yoav Cohen est resté à la cinquième place du classement général masculin après les courses 7, 8 et 9, dans lesquelles il s’est classé respectivement sixième, septième et 15e. Il est à 14 points de la troisième place, avec trois courses restantes en plus d’une course à la médaille à double score, pour laquelle seuls les 10 premiers seront qualifiés.

Chez les femmes, la prétendante à la médaille Katy Spychakov a connu une mauvaise journée et s’est classée 13e, 13e et 9e lors de ses trois courses. Elle est passée de la cinquième à la septième place au classement général et se trouve à 32 points d’une place sur le podium.

Pendant ce temps, l’épreuve de voile féminine en 470 a commencé avec les deux premières courses, apportant des résultats mitigés mais meilleurs que prévu pour le duo israélien Noya Bar Am et Shahar Tibi.

Ils ont obtenu un résultat de rêve dans la première course, se classant deuxième, mais ont terminé 15e dans la deuxième course pour une septième place au classement général à la fin de la première journée. Cette épreuve comptera 10 courses avant la course aux médailles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...