L’armée accuse le Hamas d’orchestrer le lancer de dispositifs incendiaires
Rechercher

L’armée accuse le Hamas d’orchestrer le lancer de dispositifs incendiaires

L'armée a indiqué que les attaques de cerfs-volants et de ballons étaient initialement une forme de terrorisme primitif, mais que cette tactique a été cooptée par le Hamas

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des Palestiniens préparent un cerf-volant chargé de matériel inflammable pour qu'il puisse traverser la frontière entre la bande de Gaza et Israël, à l'est de la ville de Gaza, le 22 juin 2018. (AFP Photo/Mahmud Hams)
Des Palestiniens préparent un cerf-volant chargé de matériel inflammable pour qu'il puisse traverser la frontière entre la bande de Gaza et Israël, à l'est de la ville de Gaza, le 22 juin 2018. (AFP Photo/Mahmud Hams)

L’armée israélienne a accusé dimanche le groupe terroriste du Hamas d’orchestrer les séries d’attaques incendiaires depuis la bande de Gaza. Elle a identifié les personnalités suspectés d’être à l’origine de ce projet et a diffusé une vidéo montrant un groupe préparant des ballons incendiaires dans un poste du Hamas.

« Le Hamas dirige le phénomène de cerfs-volants incendiaires et explosifs, il est derrière leur lancement et portera la responsabilité de cette activité terroriste », a déclaré l’armée.

Dans un communiqué, l’armée a indiqué que les cerfs-volants et les ballons équipés de dispositifs incendiaires et explosifs étaient initialement une forme de terrorisme primitif, mais que cette tactique a été cooptée par le Hamas, qui a nécessairement un oeil sur tout dans la bande.

« Après que ce phénomène a démarré sous la forme d’un terrorisme populaire, nous avons remarqué ces dernières semaines que le Hamas dirige ce processus comme une action organisée, dans laquelle des cerfs-volants et des ballons incendiaires sont lancés depuis la bande de Gaza en direction du territoire israélien », a indiqué l’armée.

L’armée a ajouté que les efforts mis en œuvre pour lancer ces dispositifs incendiaires et explosifs sont gérés par les commandants régionaux du Hamas. Une partie des matériaux employés pour fabriquer les cerfs-volants et les ballons proviennent également de positions du Hamas, selon l’armée.

« La préparation de ces cerfs-volants est, en grande partie, organisée par les opérations terroristes du groupe terroriste du Hamas », a souligné l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...