L’armée sanctionne des soldats qui avaient frappé un Palestinien
Rechercher

L’armée sanctionne des soldats qui avaient frappé un Palestinien

Selon l'armée, le Palestinien battu avait été arrêté car il avait "tenté de s'emparer de l'arme d'un soldat"

Un Palestinien battu et retenu par des soldats israéliens lors d'une manifestation violente dans le camp de réfugiés de Jelazoun, près de Ramallah, le 12 juin 2015 (Capture d'écran: Télévision palestinienne)
Un Palestinien battu et retenu par des soldats israéliens lors d'une manifestation violente dans le camp de réfugiés de Jelazoun, près de Ramallah, le 12 juin 2015 (Capture d'écran: Télévision palestinienne)

L’armée israélienne a indiqué avoir pris dimanche des mesures disciplinaires à l’encontre de soldats filmés en train de frapper un Palestinien désarmé à terre dans un camp de réfugiés de Cisjordanie.

La vidéo de l’incident, survenu vendredi lors d’une manifestation près de Ramallah, montre plusieurs soldats frappant un Palestinien dans le camp de réfugiés de Jalazoun à coups de poings et de crosse, en hurlant des obscénités.

Selon l’armée, le commandant de brigade Asher Ben Lulu a sanctionné les soldats estimant que « l’arrestation était justifiée mais que les moyens ne l’étaient pas ».

Deux des soldats ont écopé d’une peine de 28 jours de prison avec sursis, et deux autres à 30 jours d’assignation à la base, a précisé l’armée dans un communiqué. Le responsable de l’unité a reçu un avertissement oral.

La conduite des soldats « ne correspondait pas à celle qui peut être attendue de membres de l’armée israélienne lors d’opérations de contrôle des foules », a conclu le colonel Ben Lulu, cité dans le communiqué militaire.

Cet incident survient alors que l’Etat hébreu s’efforce à défendre l’image de ses forces armées au moment où le pays fait l’objet de différentes enquêtes internationales sur la conduite de ses soldats durant la guerre de Gaza, à l’été 2014.

Les soldats ont agi en marge d’une manifestation « violente » de plusieurs dizaines de Palestiniens qui ont lancé des pierres vers des soldats israéliens, blessant légèrement un officier, indique le communiqué.

Toujours selon l’armée, le Palestinien battu a été arrêté car il avait « tenté de s’emparer de l’arme d’un soldat ».

La vidéo montre un Palestinien en venir aux mains avec deux soldats israéliens, avant de se retrouver entouré et maitrisé par sept soldats, dont un lui assène un coup de crosse sur la tête, le faisant tomber. Un des soldats lui assène ensuite plusieurs coups de genou au visage alors que le Palestinien est à terre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...