Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

L’Australie examine l’affiliation présumée au Hezbollah de l’un de ses ressortissants tués

Le ministre des Affaires étrangères par intérim, Mark Dreyfus a confirmé que deux de ses ressortissants avaient été tués lors d'une frappe aérienne attribuée à Israël au Liban

Des personnes en deuil, enveloppées dans des drapeaux du Hezbollah, assistant à la procession funéraire d'un terroriste du Hezbollah et de deux autres civils tués par une frappe aérienne israélienne qui aurait touché leur maison la veille au soir, à Bint Jbeil, au Sud-Liban, le 27 décembre 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP Photo)
Des personnes en deuil, enveloppées dans des drapeaux du Hezbollah, assistant à la procession funéraire d'un terroriste du Hezbollah et de deux autres civils tués par une frappe aérienne israélienne qui aurait touché leur maison la veille au soir, à Bint Jbeil, au Sud-Liban, le 27 décembre 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP Photo)

L’Australie a confirmé jeudi que deux de ses ressortissants ont été tués lors d’une frappe aérienne israélienne dans le sud du Liban mardi en fin de journée, et a déclaré qu’elle examinait les affirmations du Hezbollah selon lesquelles l’un des ressortissants australiens tués avait des liens avec le groupe terroriste chiite libanais.

« Nous allons continuer à nous renseigner sur cette personne en particulier, avec laquelle le Hezbollah a revendiqué des liens », a déclaré le ministre des Affaires étrangères par intérim, Mark Dreyfus, lors d’un point de presse.

« Le Hezbollah a revendiqué cet Australien comme l’un de ses combattants [terroristes]. Nos enquêtes se poursuivent. »

Le Hezbollah est un « groupe terroriste répertorié » en Australie et tout Australien qui lui apporte un soutien financier ou qui combat dans ses rangs commet une infraction, a souligné Dreyfus.

Un Australien d’origine libanaise, son épouse et son frère, membre du Hezbollah, ont été tués dans l’attentat, attribué à Israël, contre une maison de la ville de Bint Jbeil, dans le sud du pays, ont déclaré mercredi à Reuters des sources locales et des services de sécurité libanais.

Selon l’agence de presse nationale, les corps d’Ibrahim Bazzi, de son épouse Shorouk Hammoud et du frère d’Ibrahim, Ali Bazzi, ont été identifiés dans les décombres de leur maison.

Des personnes en deuil portant les cercueils d’un terroristes du Hezbollah et de deux civils tués par une frappe aérienne attribuée à Israël qui a touché leur maison la veille au soir, à Bint Jbeil, dans le sud du Liban, le 27 décembre 2023. (Crédit : Mohammed Zaatari/AP)

Ibrahim Bazzi a été identifié par l’un de ses proches comme ayant la double nationalité libano-australienne. Bien que des membres de la famille du village aient affirmé qu’Ali Bazzi était un civil, le Hezbollah a publié un communiqué annonçant sa mort en tant que « martyr sur la route de Jérusalem », comme il le fait habituellement lorsqu’un de ses terroristes est tué.

Ibrahim Bazzi aurait vécu à Sydney et n’était au Liban que pour rendre visite à son épouse Hammoud, qui venait d’obtenir un visa de voyage pour l’Australie et ne vivait donc pas encore avec son mari.

Lors de la procession funéraire à Bint Jbeil mercredi, un photographe de l’AFP a vu trois cercueils drapés de drapeaux du Hezbollah.

Dreyfus a indiqué que le gouvernement australien avait contacté Israël au sujet des attaques, mais a refusé de divulguer le contenu de l’entretien.

Le ministre australien des Affaires étrangères par intérim a exhorté ses ressortissants qui se trouvent au Liban à quitter le pays tant que des vols commerciaux sont encore possibles.

Bint Jbeil est un bastion du Hezbollah dont de grandes parties ont été détruites lors de la guerre de 2006 entre Israël et le groupe terroriste chiite Liban soutenu par l’Iran.

Interrogée sur l’incident, l’armée israélienne a déclaré qu’un de ses jets avait frappé un site armé du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah dans la nuit de mardi à mercredi au Liban.

L’équipe du Times of Israel, Emmanuel Fabian et l’AFP ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.