Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

L’auteur d’une attaque antisémite à Zurich, radicalisé en Tunisie et via le net – police

Le terroriste, âgé d'à peine 15 ans, qui avait gravement blessé Meïr Zvi Jung le 3 mars, a un fort lien avec la Tunisie, où il a passé quatre ans entre 2017 et 2021

Des policiers montent la garde devant la synagogue Agudas Achim de Zurich, le 3 mars 2024, suite à l'agression d'un Juif orthodoxe, poignardé, tard dans la journée du 2 mars 2024. (Crédit : Arnd Wiegmann/AFP)
Des policiers montent la garde devant la synagogue Agudas Achim de Zurich, le 3 mars 2024, suite à l'agression d'un Juif orthodoxe, poignardé, tard dans la journée du 2 mars 2024. (Crédit : Arnd Wiegmann/AFP)

L’auteur présumé de l’attaque au couteau ayant grièvement blessé un juif orthodoxe en Suisse, début mars, s’est radicalisé en Tunisie et sur Internet, a affirmé lundi la police locale.

Les enquêtes se poursuivent à un rythme soutenu, a expliqué Mario Fehr, qui dirige le département de police du canton de Zurich et préside le Conseil d’Etat cantonal, lors d’un point de presse consacré aux statistiques sur la criminalité.

Le terroriste âgé de 15 ans qui a revendiqué l’attaque au couteau commise à Zurich le 2 mars au nom du groupe terroriste État islamique (EI) est issu de l’immigration tunisienne et a été naturalisé en 2011.

« Il y a un fort lien avec la Tunisie », où le terroriste a passé quatre ans entre 2017 et 2021, a indiqué Fehr, cité par l’agence Keystone-ATS.

Selon le responsable, les forums internet sur lesquels il a passé beaucoup de temps ont constitué un facteur important de la radicalisation du terroriste.

L’auteur présumé a été arrêté sur les lieux mêmes de l’attaque et il se trouve depuis en détention provisoire.

Il avait fait une vidéo de revendication de l’attaque dans laquelle il s’exprime en arabe et fait allégeance à l’EI. Il y appelait au « combat mondial contre les Juifs ».

L’EI a revendiqué l’attentat de vendredi près de Moscou – qui a fait au moins 137 morts, dont trois enfants.

En Suisse, le nombre d’actes antisémites a très fortement augmenté depuis le début du conflit le 7 octobre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Le secrétaire général de la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (CICAD), Johanne Gurfinkiel, s’était étonné, dans une interview le 6 mars, du retentissement limité de l’attaque de Zurich.

« Le fait qu’un tel événement n’a pas généré de sursaut national est un vrai problème, parce qu’il met en lumière un manque de conscience de la gravité de la situation », avait-il déclaré au quotidien Arc Info.

Un peu plus de 0,2 % de la population résidente suisse permanente se revendique de religion juive, sur une population d’un peu moins de neuf millions de personnes, selon les statistiques officielles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.