Le Brésil dit ne pas penser « pour le moment » déménager son ambassade à Jérusalem
Rechercher

Le Brésil dit ne pas penser « pour le moment » déménager son ambassade à Jérusalem

Hamilton Mourao a tenu ces propos devant le chef de la mission diplomatique palestinienne au Brésil, Ibrahim Alzeben

Le président brésilien Jair Bolsonaro, à gauche, se rend avec son vice-président Hamilton Mourao à une cérémonie au cours de laquelle les présidents des banques d'État du pays seront présentés au palais présidentiel Planalto de Brasilia, au Brésil, le lundi 7 janvier 2019. (Crédit :  AP / Eraldo Peres)
Le président brésilien Jair Bolsonaro, à gauche, se rend avec son vice-président Hamilton Mourao à une cérémonie au cours de laquelle les présidents des banques d'État du pays seront présentés au palais présidentiel Planalto de Brasilia, au Brésil, le lundi 7 janvier 2019. (Crédit : AP / Eraldo Peres)

Le président par intérim du Brésil, Hamilton Mourao, a affirmé lundi que « pour le moment », le gouvernement ne prévoyait pas un transfert de son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, une déclaration qui illustre une certaine confusion au sein du pouvoir sur ce dossier.

Le général Hamilton Mourao – qui occupe habituellement la fonction de vice-président – remplace provisoirement le chef de l’Etat, Jair Bolsonaro, qui a subi lundi une longue intervention chirurgicale pour retirer la poche de colostomie qu’il portait depuis l’attentat à l’arme blanche dont il a été victime le 6 septembre 2018. L’opération s’est bien passée.

M. Mourao a tenu ces propos devant le chef de la mission diplomatique palestinienne au Brésil, Ibrahim Alzeben.

« La réponse que je leur ai donnée est une réponse d’Etat, n’est-ce pas ? Pour le moment, l’Etat brésilien ne pense à aucun transfert d’ambassade », a dit M. Mourao à la presse en faisant part de son entretien avec le diplomate palestinien.

Or, le président Bolsonaro avait annoncé en novembre, au lendemain de son élection, qu’il comptait transférer l’ambassade brésilienne à Jérusalem, suivant l’exemple du président Donald Trump qui a transféré à Jérusalem l’ambassade des Etats-Unis en mai 2018.

Son annonce avait suscité des objections y compris parmi certains de ses alliés. M. Bolsonaro avait alors semblé faire marche arrière, déclarant que le transfert « n’avait pas encore été décidé ».

Mais en janvier, dans une interview à la chaîne SBT, il revenait sur ses propos pour assurer : « Comme l’a dit le Premier ministre israélien, la décision est prise, il ne reste qu’à déterminer quand elle sera mise en application. »

Israël considère toute la ville de Jérusalem comme sa capitale, alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...