Le bureau local réclame la démolition de la synagogue ravagée par le feu dans le Lower East Side
Rechercher

Le bureau local réclame la démolition de la synagogue ravagée par le feu dans le Lower East Side

La responsabilité de l'incendie survenu au mois de mai à la synagogue Beth Hamedrash Hagadol incomberait à un ado. Deux pompiers avaient été blessés en luttant contre les flammes

La synagogue historique Beth Hamedrash Hagadol en feu, le 14 mai 2017 (Capture d'écran :  NBC New York via JTA)
La synagogue historique Beth Hamedrash Hagadol en feu, le 14 mai 2017 (Capture d'écran : NBC New York via JTA)

NEW YORK — Une synagogue historique située dans le Lower East Side, à Manhattan, qui avait été ravagée par un incendie volontaire à la fin du mois de mai devrait bientôt être démolie.

NY 1 a annoncé jeudi que le bureau de l’administration de la communauté juive locale avait approuvé une proposition de démolition de la synagogue Beth Hamedrash Hagadol, située sur Norfolk Street.

Le comité a vivement recommandé aux propriétaires de la synagogue de déterminer quelles parties du bâtiment pourraient être préservées en vue d’une démolition partielle ou totale.

Un adolescent de 14 ans a été accusé d’incendie volontaire en relation avec ce feu.

La façade de la synagogue Beth Medrash Hagadol à New York avant l'incendie. (Crédit : CC BY-SA 3.0 Sheila/Wikipedia)
La façade de la synagogue Beth Medrash Hagadol à New York avant l’incendie. (Crédit : CC BY-SA 3.0 Sheila/Wikipedia)

Les flammes avaient ravagé le bâtiment pendant plusieurs heures et il avait fallu au moins deux heures pour que les soldats du feu parviennent à le maîtriser. Le bâtiment était vide à ce moment-là et deux pompiers avaient été blessés alors qu’ils luttaient contre l’incendie.

Construit en 1850 pour accueillir une église baptiste, le bâtiment avait été acheté en 1885 pour devenir la toute première congrégation d’Europe de l’est fondée à New York à destination des Juifs russes.

La congrégation avait fermé la synagogue en 2007 après avoir déterminé qu’elle ne possédait pas les 3 à 4 millions de dollars nécessaires pour effectuer des travaux de réparation.

En 1967, l’édifice était devenu un site de la ville de New York et en 2003, il avait été désigné comme site historique en péril.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...