Le cerveau d’Einstein en compétition au musée de Francfort
Rechercher
Choisir son cerveau

Le cerveau d’Einstein en compétition au musée de Francfort

La branche allemande des Amis de l'Université hébraïque espère que son modèle massif de la tête du génie remportera les votes

Albert Einstein lors d'une conférence à Vienne en 1921  (Crédit : Ferdinand Schmutzer/CC-BY/Wikimedia Commons)
Albert Einstein lors d'une conférence à Vienne en 1921 (Crédit : Ferdinand Schmutzer/CC-BY/Wikimedia Commons)

BERLIN – La branche allemande des Amis de l’Université hébraïque travaille à ce que son modèle du cerveau d’Einstein, assez grand pour que l’on marche dedans, soit créé dans un musée local.

Le Musée Senckenberg des sciences naturelles à Francfort sollicite les commentaires du public pour son projet de cerveau. Les gens peuvent voter en ligne jusqu’au mercredi 29 juin, afin d’élire le cerveau qu’ils préféreraient explorer au sein du musée qui prévoit une modernisation et un agrandissement.

Les visiteurs du site web du musée peuvent choisir parmi les cerveaux d’Einstein, de la primatologue Jane Goodall, de la star du football allemand Karl-Heinz « Charly » Körbel, et « du leur » – en votant pour avoir leur propre cerveau scanné pour l’exposition.

La branche allemande des Amis de l’Université hébraïque s’est jetée dans la mêlée, exhortant les gens à passer le mot et à voter pour Einstein, l’un des fondateurs de l’université et de sa branche de collecte de fonds.

La Société Senckenberg des sciences naturelles a été fondée en 1817, et son plus grand musée est presque aussi vieux, a rapporté une porte-parole du musée. Elle a ajouté qu’elle ne connaissait pas d’autres sculptures du cerveau dans lesquelles on peut circuler. Il y a un cœur du même genre dans le musée des enfants de la ville allemande de Fulda.

Le projet est une initiative de la Fondation Hertie, d’un sponsor du musée, et du directeur général du Musée, Volker Mosbrugger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...