Le chef du Mossad pousserait à “agir maintenant” pour empêcher la bombe iranienne
Rechercher

Le chef du Mossad pousserait à “agir maintenant” pour empêcher la bombe iranienne

Yossi Cohen appellerait à abandonner l'accord sur le nucléaire de 2015, affirmant que “l'Iran d'aujourd'hui est la Corée du nord d'hier”

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le chef du Mossad Yossi Cohen s'exprime lors de la cérémonie de lancement de la fondation Libertad, le 27 juin 2017 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le chef du Mossad Yossi Cohen s'exprime lors de la cérémonie de lancement de la fondation Libertad, le 27 juin 2017 (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Yossi Cohen, le directeur du Mossad, serait à la tête de la « ligne belliqueuse » contre l’Iran, et appellerait à une action immédiate pour s’assurer que Téhéran n’obtienne pas la bombe nucléaire, selon un reportage diffusé par la télévision israélienne.

Ce reportage a été diffusé au moment où le Premier ministre Benjamin Netanyahu se prépare à s’exprimer devant l’Assemblée générale des Nations unies mardi, et que son discours se concentrera encore une fois sur la confrontation contre l’Iran.

La Deuxième chaîne a repris dimanche les propos de Cohen, qui estime que « l’Iran d’aujourd’hui est la Corée du nord d’hier et nous devons donc agir maintenant de manière à ne pas nous réveiller pas un jour avec une bombe [iranienne]. »

D’autres responsables israéliens de la sécurité préviennent toutefois qu’Israël ne doit pas pousser les Etats-Unis dans une autre aventure moyen-orientale au vu de ce qui est arrivé lorsque les Etats-Unis se sont attaqués à l’Irak et aux armes de destruction massives présumées de Saddam Hussein il y a plus de dix, selon la chaîne.

Pendant son discours aux Nations unies, Netanyahu s’adressera pour la première fois directement au Guide suprême iranien, l’Ayatollah Khamenei, ont indiqué des sources israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...