Le club de foot de Chelsea dévoile une fresque de joueurs juifs tués à Auschwitz
Rechercher

Le club de foot de Chelsea dévoile une fresque de joueurs juifs tués à Auschwitz

Le club, propriété du russo-israélien Roman Abramovich, honore les joueurs allemands et hongrois assassinés et un prisonnier de guerre britannique qui a survécu au camp de la mort

Les footballeurs de Chelsea Cesar Azpilicueta, (à droite), et Ruben Loftus-Cheek se tiennent devant la fresque du club commémorant les victimes de la Shoah à Londres, le 15 janvier 2020. (Avec l'aimable autorisation du Chelsea FC via la JTA)
Les footballeurs de Chelsea Cesar Azpilicueta, (à droite), et Ruben Loftus-Cheek se tiennent devant la fresque du club commémorant les victimes de la Shoah à Londres, le 15 janvier 2020. (Avec l'aimable autorisation du Chelsea FC via la JTA)

JTA – Le club de football de Chelsea en Angleterre a marqué la Journée internationale de commémoration de la Shoah avec une fresque commémorative de joueurs juifs et de prisonniers de guerre qui ont été envoyés dans un camp nazi.

La fresque a été dévoilée mercredi sur un mur à l’extérieur du West Stand à Stamford Bridge et fait partie de la campagne de Chelsea « Dites non à l’antisémitisme », financée par le propriétaire russo-israélien du club, Roman Abramovich.

« En partageant les images de ces trois footballeurs individuels dans notre stade, nous espérons inspirer les générations futures à toujours lutter contre l’antisémitisme, la discrimination et le racisme, où qu’ils se trouvent », a déclaré le président de Chelsea Bruce Buck à propos de l’événement dans une déclaration sur le site Internet du club.

La murale présente trois portraits.

Julius Hirsch, un footballeur international juif allemand, fut assassiné quelque temps après 1943 dans le camp nazi d’Auschwitz en Pologne occupée. Árpád Weisz, un footballeur juif hongrois, y est également représenté, assassiné en 1944.

Le troisième portrait est celui de Ron Jones, connu comme le « gardien de but d’Auschwitz », qui était un prisonnier de guerre britannique à Auschwitz. Il a survécu au camp.

La Journée internationale de commémoration de la Shoah est le 27 janvier, une date désignée en 2005 par les Nations unies. Ce jour-là, les troupes de l’Armée rouge ont libéré Auschwitz. Cette année est le 75e anniversaire de la libération.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...