Rechercher

Le club de scrabble de Tel Aviv programme son 1er tournoi depuis deux ans

Les amoureux des mots et du jeu se préparent pour la 13e édition de l'Open d'Israël de scrabble en Israël, avec la participation de joueurs étrangers

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le club de scrabble de Tel Aviv reprend les tournois internationaux pour la première fois en deux ans, dès le 11 février 2022. (Autorisation : Club de scrabble de Tel Aviv)
Le club de scrabble de Tel Aviv reprend les tournois internationaux pour la première fois en deux ans, dès le 11 février 2022. (Autorisation : Club de scrabble de Tel Aviv)

Préparez vos pièces de scrabble : le club de scrabble de Tel Aviv se prépare en ce moment pour la treizième édition de l’Open d’Israël de scrabble qui aura lieu du 11 au 13 février. Cela faisait deux ans que ce tournoi n’avait pas eu lieu.

« Les joueurs désespéraient de pouvoir se retrouver en face à face », explique Evan Cohen, fondateur et directeur du club de Tel Aviv. « C’est agréable de retrouver un sentiment de normalité. »

Lors de cet Open, qui aura lieu à la ZOA House de Tel Aviv, il y aura 22 jeux auxquels les participants devront s’inscrire moyennant 400 shekels de frais d’inscription. Le prix, pour le vainqueur, sera de 2 000 euros, sur la base de trente joueurs enregistrés.

Le groupe s’est retrouvé pour jouer au scrabble depuis la levée des restrictions majeures qui avaient été mise en place dans la lutte contre le coronavirus, avec des règles toutefois : masque obligatoire, fenêtre ouverte et interdiction de manger pour éviter de devoir se découvrir le visage pendant les jeux hebdomadaires.

Les joueurs viennent de Tel Aviv mais aussi d’Arabd, de Beer Sheva et de Krayot, dans la banlieue de Haïfa, pour prendre part aux jeux du lundi soir, explique Cohen. Et le tournoi attirera des joueurs venant de beaucoup plus loin encore.

Une dizaine ou une vingtaine de joueurs internationaux venaient participer à l’Open, lors des dernières éditions. Ils seront moins nombreux cette fois-ci.

« Nous avons deux amateurs fervents qui viennent d’Europe, sauf s’ils sont testés positifs », dit Cohen.

Les joueurs viennent habituellement du Royaume-Uni, des Pays-Bas et d’Allemagne – des pays relativement proches d’Israël, avec des vols qui sont relativement peu coûteux.

Le club de scrabble, au sein de l’État juif, rassemble des joueurs à partir de 35 ans en moyenne, créant des amitiés et des opportunités de se rencontrer et de dîner ensemble avant ou après les jeux hebdomadaires, dans la soirée, précise Cohen.

Des habitudes qui ont néanmoins été contrariées par la pandémie. Un grand nombre d’amateurs de scrabble sont âgés et ils ont plutôt choisi de rester chez eux, en sécurité, et de jouer en ligne.

« Ce qui est arrivé sur la scène du scrabble n’est pas une bonne chose », dit Cohen. « Et le fait que le tournoi ait lieu est positif. Cela montre un retour à la normalité ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...