Le FBI arrête un autre émeutier du Capitole antisémite et complotiste
Rechercher

Le FBI arrête un autre émeutier du Capitole antisémite et complotiste

L'homme qui s'était assis dans le fauteuil de Pence, proche des suprématistes blancs, avait dit que les Juifs et Israël contrôlaient les gouvernements mondiaux

Le rassemblement pro-Trump au Capitole américain, Washington, D.C., le 6 janvier 2021. (Lloyd Wolf via JTA)
Le rassemblement pro-Trump au Capitole américain, Washington, D.C., le 6 janvier 2021. (Lloyd Wolf via JTA)

JTA — Un émeutier du capitole qui s’était assis dans le fauteuil de Mike Pence, au sénat, pendant l’invasion de l’institution de Washington a fait de multiples déclarations antisémites dans le passé et il est également lié au mouvement de la suprématie blanche, affirme une plainte fédérale déposée à son encontre.

Christian Secor, qui utilise sur internet le pseudonyme de « mass shooter », a été arrêté cette semaine par le FBI et il est accusé d’agression, de trouble à l’ordre public et autres crimes en lien avec l’assaut du capitole.

Selon la plainte fédérale, Secor a qualifié le fascisme « d’héroïque », il a fêté le rassemblement suprématiste blanc qui avait été organisé en 2017 à Charlottesville, en Virginie, et il a « suggéré que les Juifs et l’Etat d’Israël contrôlent la politique des autres gouvernements et ils tentent de contrôler les ‘Occidentaux’. »

Il se serait identifié comme « Groyper » – un mot qui désigne les fidèles d’un suprématiste blanc, Nick Fuentes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...