Le fondateur du site Telegrass interdit de se présenter aux élections de mars
Rechercher

Le fondateur du site Telegrass interdit de se présenter aux élections de mars

Le juge de la Cour suprême à la tête de la commission centrale électorale a ordonné qu'Amos Dov Silber soit retiré de la 2e place de la liste du parti Pouvoir libéral économique

Le fondateur de Telegrass, Amos Dov Silver, comparaît devant le tribunal de première instance de Rishon Lezion pour une audience de renvoi le 18 août 2019, après avoir été extradé d'Ukraine vers Israël. (Avi Dishi/Flash90)
Le fondateur de Telegrass, Amos Dov Silver, comparaît devant le tribunal de première instance de Rishon Lezion pour une audience de renvoi le 18 août 2019, après avoir été extradé d'Ukraine vers Israël. (Avi Dishi/Flash90)

La commission centrale électorale a annulé mercredi la candidature du fondateur de Telegrass, une plateforme d’achat en ligne de marijuana, aux prochaines élections législatives.

Le juge de la Cour suprême Neal Hendel, qui supervise la commission centrale électorale, a ordonné qu’Amos Dov Silber soit retiré de la deuxième place de la liste électorale du parti Pouvoir libéral économique.

Ce dernier est actuellement incarcéré en attente d’un procès pour sa gestion du site Telegrass, qui, avant sa fermeture en mars, mettait en relation des vendeurs de drogue et des clients via l’application de messagerie Telegram.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...