Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Le G7 menace l’Iran de sanctions « importantes » s’il livre des missiles à la Russie

Les Etats-Unis s'inquiètent aussi régulièrement des liens militaires entre la Russie et la Corée du nord, qui a elle déjà commencé à fournir des missiles à Moscou, selon Washington

Photo d'illustration : Le haut-représentant de l'UE aux Affaires étrangères Josep Borrell,  le secrétaire aux Affaires étrangères britannique James Cleverly,  la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, le secrétaire d'État américain Antony Blinken, la cheffe de la diplomatie japonaise Yoko Kamikawa, la ministre canadienne des Affaires étrangères  Melanie Joly,  son homologue française Catherine Colonna, le ministre italien des Affaires étrangères Antonio Tajani, posent pour une photo lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères du G7 à Tokyo, le 8 novembre 2023. (Crédit : JONATHAN ERNST / POOL / AFP)
Photo d'illustration : Le haut-représentant de l'UE aux Affaires étrangères Josep Borrell, le secrétaire aux Affaires étrangères britannique James Cleverly, la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, le secrétaire d'État américain Antony Blinken, la cheffe de la diplomatie japonaise Yoko Kamikawa, la ministre canadienne des Affaires étrangères Melanie Joly, son homologue française Catherine Colonna, le ministre italien des Affaires étrangères Antonio Tajani, posent pour une photo lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères du G7 à Tokyo, le 8 novembre 2023. (Crédit : JONATHAN ERNST / POOL / AFP)

Les pays du G7 ont mis en garde vendredi l’Iran contre toute livraison de missiles balistiques à la Russie, qui entraînerait de « nouvelles sanctions importantes » contre Téhéran, selon un communiqué commun.

« Si l’Iran commençait à livrer des missiles balistiques ou des technologies associées à la Russie, nous serions prêts à répondre de manière rapide et coordonnée, y compris avec de nouvelles sanctions importantes », ont averti les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Japon.

« Nous sommes très inquiets des informations selon lesquelles l’Iran envisagerait de transférer » de telles armes à la Russie « après avoir déjà fourni des drones qui sont utilisés dans des attaques incessantes contre les civils en Ukraine », indiquent les grands pays industrialisés.

Les Etats-Unis ne peuvent pas confirmer pour l’heure que des livraisons de missiles balistiques ont déjà eu lieu, mais un haut responsable de la Maison Blanche a estimé qu’il y avait « un risque réel que cela se produise ».

« Une option que nous avons envisagée (au sein du G7) serait l’arrêt des vols de la compagnie nationale Iran Air vers l’Europe », a précisé ce haut responsable, qui a requis l’anonymat, lors d’un entretien avec des journalistes.

Il n’a pas donné d’autres exemples concrets.

Washington s’inquiète depuis plusieurs semaines d’une intensification de la coopération militaire entre la Russie et l’Iran.

Cela alors que « chaque jour les lignes de front ukrainiennes deviennent plus vulnérables » et alors que la reprise d’une aide militaire américaine de grande ampleur est pour l’instant bloquée par le Congrès, a averti le responsable américain.

Une préoccupation réitérée vendredi par le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken lors d’une visite à Vienne, en Autriche.

« Nous avons envoyé des messages très clairs à l’Iran pour l’en dissuader… Et je pense que l’inquiétude face à cette éventualité – et l’engagement à y faire face si nécessaire – est très réelle et très forte », a-t-il déclaré à la presse.

Les Etats-Unis s’inquiètent aussi régulièrement des liens militaires entre la Russie et la Corée du nord, qui a elle déjà commencé à fournir des missiles à Moscou, selon Washington.

En novembre, le G7 avait publié un communiqué demandant aux Houthis du Yémen soutenus par l’Iran de cesser leurs attaques de navires en mer Rouge mais cette mise en garde n’a guère eu d’impact.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.