Le gouvernement approuve d’autres aides économiques de Netanyahu et Katz
Rechercher

Le gouvernement approuve d’autres aides économiques de Netanyahu et Katz

La colère est montée d'un cran alors que des milliers de chefs d'entreprise ont découvert le véritable montant des allocations versées

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Transports Yisrael Katz (gauche) participent à la cérémonie d'ouverture de la Route 1 à proximité de Jérusalem le 19 janvier 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Transports Yisrael Katz (gauche) participent à la cérémonie d'ouverture de la Route 1 à proximité de Jérusalem le 19 janvier 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

Ces mesures comprennent :

  • Une extension du droit aux allocations de chômage jusqu’en juin 2021 ; des « subventions d’ajustement » pour les personnes âgées de plus de 67 ans, jusqu’à la fin de l’année 2020.
  • Une subvention bimestrielle de 15 000 NIS pour les entreprises indépendantes touchées par la pandémie, jusqu’en juin 2021.
  • Une extension du remboursement des dépenses pour les entreprises dont les revenus ont été touchés à hauteur d’au moins 40 % en augmentant la subvention maximale à 500 000 NIS par tranche.
  • Une extension du permis permettant aux vétérans de prélever de l’argent sur leur dépôt de démobilisation.
  • Exemptions fiscales pour les personnes qui retirent des fonds de leur fiducie.

La colère est montée d’un cran, lundi, alors que des milliers de chefs d’entreprise israéliens ont découvert que les allocations versées aux auto-entrepreneurs durement frappés par le coronavirus pourraient être d’un montant bien inférieur à ce qui avait été initialement promis par le gouvernement.

Les ministres ont approuvé, dimanche, le principe d’indemnités d’un montant pouvant atteindre les 7 500 shekels pour les auto-entrepreneurs, les employés salariés et les chefs d’entreprise. Mais un grand nombre d’entre eux ont appris dans l’intervalle qu’ils recevraient une somme inférieure à 2 000 shekels.

116 000 des travailleurs indépendants ont reçu moins de 3 000 shekels.

136 000 d’entre eux ont reçu entre 3 000 NIS et 7 000 NIS.

Seuls 128 000 d’entre eux ont reçu l’intégralité des 7 500 shekels promis par Netanyahu.

Les montants qui ont été déterminés pour ces allocations se sont basés sur le revenu perçu au cours de la même période, les années précédentes.

« Je n’y ai pas vu les travailleurs indépendants. Seulement des gauchistes et des extrémistes de gauche qui sont venus et ont dit une chose : ‘A bas Bibi’. Nous ne sommes pas en campagne électorale en ce moment, nous sommes en campagne pour sauver les travailleurs indépendants, et cela doit se faire en collaboration avec le gouvernement », a estimé lundi la députée Likud Osnat Mark lors d’une session de la commission économique de la Knesset, à propos du gigantesque rassemblement samedi soir sur la place Rabin, organisé par des indépendants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...