Le gouvernement parvient à un compromis sur les soins pour anciens combattants
Rechercher

Le gouvernement parvient à un compromis sur les soins pour anciens combattants

Un compromis a été trouvé sur un projet du ministère de la Défense visant à réformer le traitement des vétérans blessés, stoppé la semaine dernière pour une querelle budgétaire

Des vétérans blessés de l'armée israélienne bloquent la circulation pendant une manifestation à Jérusalem, le 5 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des vétérans blessés de l'armée israélienne bloquent la circulation pendant une manifestation à Jérusalem, le 5 mai 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le gouvernement annonce qu’il est parvenu à un compromis sur un projet du ministère de la Défense visant à réformer le traitement des vétérans blessés, après qu’une querelle sur le financement a stoppé la proposition en début de semaine.

Selon le ministère de la Défense, le nouveau plan sera prochainement présenté au cabinet, où il devrait recevoir les approbations nécessaires.

Après l’annonce que le plan, baptisé « Une âme », était retardé en raison d’une lutte budgétaire entre le ministre de la Défense Benny Gantz, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Finances Israel Katz en début de semaine, des groupes d’anciens combattants ont organisé une série de manifestations contre ce retard.

« J’ai approuvé des milliers d’opérations, de plans d’attaque et de réformes au sein de Tsahal et de l’institution de la défense et pourtant, il s’agit de l’un des efforts les plus importants et les plus moraux que j’ai menés, et je continuerai à diriger la mise en œuvre de cette réforme et à fournir les soins appropriés aux vétérans de Tsahal », a déclaré Gantz dans un communiqué.

Dans le cadre du compromis entre les ministères de la Défense et des Finances, le financement du plan a été considérablement réduit – de 350 millions NIS à 300 millions NIS.

Selon le ministère de la Défense, le financement servira à l’embauche immédiate de 60 personnes pour le département de réadaptation et à un soutien supplémentaire aux vétérans souffrant de troubles de stress post-traumatique.

Le Premier ministre Netanyahu a salué le compromis trouvé entre les ministères du gouvernement pour financer le projet.

« Après de nombreux efforts, nous sommes parvenus à un accord entre le bureau du Premier ministre et les ministères de la Défense et des Finances, ainsi que l’Organisation des vétérans handicapés de Tsahal, sur un budget [pour] réformer le département de la réadaptation. Les vétérans blessés de l’armée israélienne sont importants et nous sont chers, et une réforme immédiate et fondamentale est nécessaire pour leur assurer l’aide qu’ils méritent », a déclaré Netanyahu dans un communiqué de son bureau.

Il s’est également engagé à convoquer le gouvernement « dès que possible » pour approuver la réforme, mais n’a pas précisé quand.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...