Le grand rabbin des Pays-Bas défend les chrétiens sionistes travaillant en Ukraine
Rechercher

Le grand rabbin des Pays-Bas défend les chrétiens sionistes travaillant en Ukraine

Un nouveau documentaire montre les membres d’un groupe hollandais qui feraient pression sur les juifs ukrainiens pour qu’ils partent vers Israël

Un couple ukrainien pendant une réunion d'information avant le vol pour les immigrants vers Israël à Kiev, le 23v mars 2015. (Crédit : JTA/Ben Sales)
Un couple ukrainien pendant une réunion d'information avant le vol pour les immigrants vers Israël à Kiev, le 23v mars 2015. (Crédit : JTA/Ben Sales)

Le grand rabbin des Pays-Bas a défendu les chrétiens sionistes hollandais contre des affirmations selon lesquelles ils faisaient pression sur les juifs ukrainiens pour qu’ils partent vers Israël.

Les affirmations contre ‘Chrétiens pour Israël’, un groupe international hollandais qui a récemment ouvert un bureau en Ukraine, viennent du rabbin Yaakov Dov Bleich, un grand rabbin d’Ukraine, suite à la diffusion d’un documentaire aux Pays-Bas mardi, intitulé « Ramener les juifs à la maison ».

Koen Carlier, un chrétien belge qui dirige le bureau ukrainien, s’adresse dans le documentaire à une femme juive âgée : « Vous devez aller en Israël ».

Faisant référence à cette scène dans un entretien publié jeudi dans le quotidien hollandais Trouw, Bleich a déclaré : « Mettre une femme de cet âge sous pression comme ça ? C’est de la folie. » Il a néanmoins déclaré qu’ « Israël est le meilleur endroit pour vivre pour un juif. »

Ronny Naftaniel, président du fond humanitaire juif hollandais, a déclaré que le groupe chrétien utilisait des “tactiques trompeuses et effrayantes », parce que certains des militants du groupe ont dit que l’antisémitisme posait une menace à long terme à la communauté juive ukrainienne.

Mais le grand rabbin hollandais Binyomin Jacobs, qui, le mois dernier a effectué une mission de cinq jours pour observer le travail des Chrétiens pour Israël en Ukraine, a déclaré vendredi à JTA que le film reflétait un parti-pris et reprenait des scènes en dehors de leur contexte.

Le documentaire, d’Evangelische Omroep, un éditeur religieux de gauche qui a fréquemment critiqué les Chrétiens pour Israël, a déclaré que Chrétiens pour Israël, qui compte 20 membres et volontaires en Ukraine, n’agissait que par conviction religieuse pour rassembler les juifs en Israël, et permettre ainsi le retour de Jésus-Christ.

Jacobs a déclaré que Chrétiens pour Israël aidait simplement l’Agence juive pour Israël avec l’immigration juive vers Israël depuis l’Ukraine, et investissait aussi des dizaines de milliers de dollars pour soutenir les juifs d’Ukraine, y compris via des envois de nourriture et des aides pour les écoles locales.

Il a déclaré que le soutien était motivé par un désir d’expier la persécution des juifs en Europe dans le passé.

« S’ils n’étaient que sur l’alyah, ils n’investiraient jamais dans ces autres programmes », a déclaré Jacobs, utilisant le mot hébreu désignant l’immigration juive en Israël.

En 2015, plus de 7 000 Ukrainiens ont fait leur alyah, une hausse de 21 % par rapport à 2014. Les professionnels attribuent cette hausse aux crises humanitaire et financière de l’Ukraine à la suite de l’éviction en 2014 de l’ancien président Viktor Yanukovych pendant une révolution sanglante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...