Le Hamas affirme avoir arrêté le Palestinien qui a assassiné Mazen Foqaha
Rechercher

Le Hamas affirme avoir arrêté le Palestinien qui a assassiné Mazen Foqaha

Le Hamas a affirmé lundi que ses forces ont arrêté un Palestinien pour l'assassinat de l’un de ses commandants dans la bande de Gaza le mois dernier

Mazen Foqaha à sa libération après l'accord Shalit, en 2011. (Crédit : capture d'écran Twiter)
Mazen Foqaha à sa libération après l'accord Shalit, en 2011. (Crédit : capture d'écran Twiter)

Selon ce qui a été rapporté dans les médias en langue hébraïque, le groupe terroriste basé à Gaza a déclaré que l’enquête sur le meurtre du 24 mars de Mazen Foqaha, qui a eu lieu à l’extérieur de sa maison dans la ville de Gaza, est terminée, et ses conclusions remises au leader du Hamas, Yahya Sinwar.

Le Hamas a accusé Israël d’être derrière l’assassinat et a promis un « châtiment divin » pour les assassins de Foqaha.

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a déclaré lundi que le Hamas était responsable du meurtre et que celui-ci était survenu à la suite d’un différend interne.

« Aujourd’hui, on peut dire avec certitude qu’il s’agissait d’un assassinat interne », a déclaré Liberman dans une interview accordée à Yedioth Ahronoth.

Il a également déclaré au journal qu’il « ne serait pas surpris si, avant les élections présidentielles iraniennes, le 19 mai, quelqu’un assassinait le président iranien, Hassan Rouhani ».

Au cours des dernières semaines, le Hamas a mené une intense recherche contre les assassins de Foqaha. Le groupe a temporairement fermé la frontière d’Erez en Israël dans le but d’empêcher la fuite de ses tueurs.

Des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés pour avoir collaboré avec les renseignements militaires israéliens dans l’assassinat.

Trois des soi-disant « collaborateurs » ont été exécutés à Gaza la semaine dernière, bien que le ministère de la Santé ait déclaré qu’aucun n’était directement impliqué dans la mort de Foqaha.

Des groupes internationaux de défense des droits de l’Homme ont sévèrement condamné le Hamas pour les exécutions et la fermeture des frontières.

Originaire d’un petit village en Cisjordanie, Foqaha a dirigé le bureau du Hamas à Gaza, où il était en charge de lancer des attaques terroristes contre Israël en provenance de Cisjordanie.

Ses subordonnés se sont spécialisés dans le recrutement d’attaquants suicides, la collecte d’armes et la préparation de dispositifs d’explosifs.

Foqaha, 38 ans, était responsable d’avoir recruté et envoyé un terroriste kamikaze pour mener une attaque à la bombe dans le nord d’Israël en 2002, attaque au cours de laquelle neuf personnes ont été tuées et 52 autre blessées.

Avant sa sortie de 2011 dans le cadre de l’accord Gilad Shalit, Foqaha purgeait neuf condamnations à perpétuité pour avoir planifié l’attaque mortelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...